Sénégal: Couvre-feu et état d'urgence - 130 personnes interpellées et 282 motos saisies à Kolda

9 Avril 2020

Le Commissariat urbain de Kolda est à pieds de guerre pour faire respecter le couvre-feu et l'état d'urgence décrétés par le gouvernement pour freiner la propagation du Coronavirus. Cent-trente-quatre personnes ont été ainsi interpellées par la Police depuis l'instauration du couvre-feu et de l'état d'urgence, il y a environ deux semaines. Vingt-huit véhicules et 282 motos ont également été immobilisés ou saisies durant cette période, a indiqué mercredi, Diégane Sène, Commissaire de la police de Kolda.

Durant la semaine du 23 au 29 mars derniers, 58 personnes dont 55 pour violation du couvre-feu, 2 pour usage et détention de chambre indien et une pour offre de chanvre indien ont été interpellées par la police.

Elle a également procédé à l'immobilisation de 10 véhicules et à la saisie de 14 motos dont des Jakarta durant cette période. Les agents du Commissariat urbain de Kolda ont également saisi 96 autres motos et immobilisé 6 véhicules dans le cadre de l'interdiction de la circulation inter urbaine.

Pour la semaine du 30 mars au 5 avril derniers, 10 véhicules ont été immobilisés et 160 motos saisies par la police dans le cadre de l'interdiction interurbaine et de la restriction du transport décidées par les autorités sénégalaises pour endiguer la propagation de la pandémie à travers le pays.

76 personnes dont 74 pour violation du couvre-feu et deux pour usage collective de chanvre indien ont été interpellées cette semaine, à Kolda, dans le cadre des opérations liées au couvre-feu. Deux véhicules et 12 motos ont également été immobilisés par la police pour non-respect des mesures prises par l'Etat pour combattre le Covid-19.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.