Algérie: Accidents de la route en zones urbaines - 6 morts et 142 blessés en une semaine

Alger — Six (6) personnes ont trouvé la mort et 142 autres ont été blessées en une semaine dans des accidents de la route survenus en zones urbaines à travers le territoire national, indique jeudi la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

"Les services de la Sûreté nationale ont enregistré, durant la période allant du 31 mars au 6 avril en cours, un total de 120 accidents de la circulation au niveau des zones urbaines ayant fait 6 morts et 142 blessés", note un communiqué de la DGSN.

Ce bilan est en hausse par rapport à la semaine précédente avec +13 accidents, +13 blessés et +03 celui des décès, précise-t-on de même source.

Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents avec un taux dépassant 92% en raison du non respect de la distance de sécurité, l'excès de vitesse, la fatigue et le manque de concentration, en sus d'autres facteurs liés au véhicule et à l'environnement.

La DGSN réitère son appel aux usagers de la voie publique à davantage de vigilance lors de la conduite, au respect du code de la route et de la vitesse limitée, soulignant la nécessité de soumettre le véhicule au contrôle technique périodique.Le numéro vert 1548 et le numéro de secours 17 sont mis à la disposition des citoyens 24h/24, rappelle la DGSN.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.