Angola: Le MINSA justifie l'appel aux professionnels retraités

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a précisé mercredi que l'appel aux professionnels retraités du secteur était du à la nécessité de renforcer les unités de santé et les centres de quarantaine et de traitement du Covid-19.

S'exprimant lors de la conférence de presse habituelle pour mettre à jour les données sur la pandémie du Covid-19 dans le pays, la dirigeante a reconnu que les professionnels disponibles sont insuffisants pour répondre à la demande.

Mardi dernier, le ministère de la Santé a décrété que les professionnels recherchés devaient se présenter dans des lieux et jours à définir par les Bureaux provinciaux de la santé.

"Les professionnels appelés ne devraient travailler que dans les centres de quarantaine ou dans les unités de référence, pour le traitement des patients atteints du Covid-19, après une évaluation positive", précise le décret ministériel.

Les bureaux provinciaux de la santé, selon le document, doivent assurer tout le soutien nécessaire aux professionnels requis pour mener à bien leurs activités, ainsi que pour définir les modalités du régime de travail.

Le ministère de la Santé garantit le paiement des salaires et indemnités en fonction de la catégorie de sortie de chaque professionnel, précise le décret.

Les données officielles indiquent que l'Angola compte plus de 7 000 médecins en activité, dont 919 étrangers, pour environ 30 millions d'habitants. Le secteur de la santé compte également plus de 40 000 infirmiers à différents niveaux.

Dans l'appel d'offres public pour l'entrée de nouveaux professionnels, organisé cette année, 1242 postes vacants ont été mis à disposition pour la carrière médicale, 2757 pour les soins infirmiers, 1691 pour les diagnosticiens et les thérapeutes, ainsi que 779 professionnels du soutien hospitalier et 531 dans le régime général.

Jusqu'à présent, l'Angola a enregistré 19 cas positifs du Covid-19, tous importés, avec deux décès et un nombre égal de rétablis. Les 15 patients sont toujours sous traitement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.