Kenya: Victor Wanyama vole au secours des défavorisés au pays

Récemment transféré à l'Impact Montréal, Victor Wanyama suit de près l'évolution de la situation due au Coronavirus dans son pays. Le Kenya est la nation de l'Afrique de l'Est la plus touchée par cette pandémie avec 158 cas confirmés. Pour cette raison, le gouvernement a pris des mesures particulières qui ont eu des répercussions sur le quotidien des plus démunis. L'ancien joueur de Tottenham a essayé de leur venir en aide.

Par le biais de sa Fondation et la Croix-Rouge du Kenya, Wanyama a assisté les habitants de Mathare, le deuxième plus grand bidonville du Kenya avec 800.000 habitants. Les denrées alimentaires, les gels hydroalcooliques... composent le lot offert à cette population. L'objectif est de leur permettre de se nourrir tout en respectant les gestes barrières dans cette période de crise sanitaire mondiale.

« C'est notre rôle en tant que footballeurs de jouer un rôle actif pour garantir que nos gens vont bien en ces temps difficiles. Nous savons que les effets du virus ont eu un effet négatif sur leurs revenus quotidiens et nous devons les amortir jusqu'à ce que tout cela soit terminé », a déclaré le capitaine des Harambee Stars sur le site de la CAF.

Outre Victor Wanyama, Sadio Mané, Diao Baldé Keita, Mohamed Salah... ont contribué pour la lutte contre le Covid-19 dans leurs respectifs.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.