Tunisie: Agression du député Mohamed Affès - Trois personnes écrouées

8 Avril 2020

Le juge d'instruction près du Tribunal de première instance de Sfax I a émis, mardi soir, un mandat de dépôt à l'encontre de trois personnes soupçonnées d'être impliquées dans l'agression physique du député de l'Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Affès.

C'est ce qu'a indiqué, mercredi, à l'agence TAP, le porte-parole des Tribunaux de Sfax, le juge Mourad Turki.

Il a précisé que le 24 mars dernier, le député de la coalition Al-Karama a déposé une plainte pour violences au commissariat de police de la route de Gremda, à Sfax. Selon ses dires, il a été violenté alors qu'il participait aux travaux de la commission régionale de la Santé à Sfax.

Le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Sfax I a ouvert une enquête judiciaire à cet effet, a ajouté Mourad Turki. Et de préciser que le premier juge d'instruction près le Tribunal de première instance de Sfax I, en charge de l'affaire, a émis une commission rogatoire destinée à la direction sectorielle des affaires criminelles de Tunis pour parachever l'enquête dans cette affaire.

Lundi dernier, la police a placé en garde à vue quatre personnes soupçonnées d'être impliquées dans cette affaire.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.