Afrique: COVID-19 - la BAD débloque 10 milliards de dollars

La Banque africaine de développement (BAD) vient de débloquer dix milliards de dollars en faveur des pays africains dans le cadres des mesures prises pour répondre à la pandémie du Covid-19.

Ce paquet financier sera accordé, à la fois, aux gouvernements et au secteur privé. Alors qu'il est encore trop tôt pour évaluer l'impact qu'aura le coronavirus sur le plan sanitaire, on sait d'ores et déjà que la majorité des pays du continent va en pâtir économiquement. Sur le front, la BAD a décidé de passer à l'action en prenant plusieurs mesures importantes. Dernière initiative en date : la création d'un fonds de dix milliards de dollars qui doit aider les pays africains à lutter contre le coronavirus. Une « mobilisation exceptionnelle », commentent la plupart des capitales africaines, au lendemain de cette annonce.

Dans le détail, ce « fonds est doté de 5,5 milliards de dollars pour les opérations souveraines dans les pays membres de la Banque et de 3,1 milliards de dollars pour les opérations souveraines et régionales via les pays du Fonds africain de développement. Un montant supplémentaire de 1,35 milliard de dollars sera consacré aux opérations du secteur privé », selon le communiqué de la Banque. «L'Afrique est confrontée à d'énormes défis budgétaires pour agir efficacement face à la pandémie de coronavirus. La BAD déploie toutes ses capacités de réponse à l'urgence pour aider l'Afrique en ce moment critique », a précisé le président de la BAD Akinwumi Adesina qui a salué le soutien « indéfectible des administrateurs de la Banque ».

En outre, le communiqué rappelle que la Banque avait émis récemment un emprunt obligataire social intitulé « Combattre le Covid-19 » d'un montant record de trois milliards de dollars, soit le plus grand emprunt social libellé en dollars américains émis sur le marché international des capitaux. Le conseil d'administration de la banque a également approuvé l'octroi d'une aide d'urgence Covid-19 de deux millions de dollars pour soutenir les interventions de l'Organisation mondiale de la santé sur le continent. « Nous vivons une époque exceptionnelle, où nous devons prendre des mesures audacieuses et décisives pour sauver et protéger des millions d'Africains. Nous sommes engagés dans une course pour sauver des vies et aucun pays ne sera laissé pour compte », a assuré le président de la BAD.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.