Sénégal: Thiès - Le gouverneur renforce les mesures d'endiguement du COVID-19

Le gouverneur de Thiès (ouest), Mouhamadou Moustapha Ndao, a annoncé jeudi, la mise en œuvre incessante de nouvelles mesures visant à faire davantage respecter les recommandations et restrictions pour endiguer la propagation du coronavirus dans cette région.

Il a évoqué un renforcement du dispositif sécuritaire non sans écarter le recours à des militaires pour faire respecter les mesures de prévention.

"Les forces de défense et de sécurité vont renforcer les personnels qu'elles déployaient.

S'il le faut nous allons réquisitionner les militaires pour qu'ils soient visibles partout, afin que les gens respectent la distanciation sociale", a dit le gouverneur, au terme d'une réunion du comité régional de gestion des épidémies (CRGE).

Après les premiers cas de coronavirus dans la ville de Thiès, qui étaient à caractère communautaire, des mesures avaient été prises pour réduire les heures de fonctionnement des marchés et interdire les rassemblements, a-t-il rappelé.

"Nous allons renforcer ces mesures", a assuré le gouverneur, admettant qu'elles "n'ont pas été toujours respectées" dans cette "grande ville, avec une importante population".

Il a ajouté que les forces de défense et de sécurité vont renforcer les effectifs qu'elles déployaient pour leurs patrouilles.

Selon le gouverneur, le comité a décidé en plus de la consolidation des mesures sécuritaires, de renforcer la communication, à travers un plan de communication pour sensibiliser ceux qui sont disposés à comprendre.

"Pour ceux qui sont têtus, il y aura la répression". Les heures d'ouverture des marchés ont encore été réduites, a aussi annoncé le gouverneur.

Ils seront désormais ouverts de 8 heures à 14 heures, et des éléments de sécurité y veilleront au respect de la distanciation sociale, a-t-il ajouté.

Auparavant, ils devaient ouvrir de 6 heures à 15 heures à Mbour et de 6 heures à 16 heures à Thiès.

A Mbour où il a été expérimenté des jours alternatifs d'ouverture et de fermeture du marché et du quai de pêche, le test s'était révélé inefficace, en raison du rush noté, les jours d'ouverture, a noté M. Ndao.

Au sujet des autorisations de sortie du territoire, elles ne seront plus délivrées qu'au malades ou aux personnes désirant transporter leur dépouille pour inhumation. Celles déjà délivrées restent valables.

Les "daaras" recevront quant à eux, des appuis en vivres de la part de la commission sociale du CRGE, "à condition qu'ils acceptent de confiner leurs talibés", a-t-il dit. Ce soutien s'ajoutera à celui déjà apporté par la mairie de la ville de Thiès.

"Il ne faut pas dormir sur (nos) lauriers", a dit le maire Talla Sylla, a dit le maire de Thiès Talla Sylla, faisant allusion à la baisse du nombre de cas dans la région.

Sur 26 cas, 19 sont guéris et les sept autres qui sont en convalescence à l'hôpital, devraient sortir dans une semaine, selon le médecin-chef de région.

Les 13 cas contacts termineront leur suivi dans trois jours. "Thiès est un verrou entre Dakar et le reste du pays", a dit Talla Sylla.

"Nous avons clairement dit (au comité régional de gestion des épidémie) que nous ne voulons pas être la ville-passoire qui va servir de relais de dissémination du Covid-19", a-t-il ajouté.

Il a fait part de son optimiste au vu des assurances des forces de défense et de sécurité, quant au fait qu'il sera maintenant "très difficile" de se déplacer entre Dakar et Thiès.

"C'est de cette manière que nous pourrons protéger à la fois les Thièssois et le reste du pays", a-t-il dit.

Pour lui, les "grands résultats" obtenus à ce jour et qu'il faudra "préserver", sont la preuve de l'effet que peut avoir l'observance des recommandations des autorités sanitaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.