Angola: Le ministre affirme la continuité des réformes au Mirex

Luanda — Le ministre des Relations Extérieures (Mirex), Téte António, a affirmé jeudi, à Luanda, que les réformes en cours dans l'institution se poursuivront, afin d'obtenir des résultats positifs dans la diplomatie internationale.

Le gouvernant a fait cette déclaration à la presse à la fin de la cérémonie de remise et reprise qui a eu lieu au Mirex. Selon le ministre, la diplomatie se développe dans une «maison» organisée et fonctionnelle, pour qu'il y ait des victoires diplomatiques.

Le nouveau titulaire du Mirex a réitéré qu'il s'engagerait dans une diplomatie tournée vers le secteur économique, afin d'attirer davantage d'investissements privés dans le pays, ainsi que d'intensifier le pari sur les ambassades régionales.

Dans le contexte de la nouvelle pandémie du coronavirus (covid-19), Téte António a réaffirmé que le gouvernement continuera à soutenir les citoyens nationaux à l'étranger.

Pour sa part, le ministre sortant, Manuel Augusto, a demandé aux hauts responsables du ministère d'apporter tout le soutien au nouveau ministre, afin de consolider les conquêtes diplomatiques déjà acquises et d'améliorer d'autres relations.

L'actuel ministre des Relations Extérieures, auparavant secrétaire d'État au même organe, a été nommé lundi par le Président de la République, João Lourenço.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.