Soudan: Les négociations entre le gouvernement et le Front révolutionnaire se prolongent jusqu'en mai

Juba — Les parties à la négociation de paix à Juba, la capitale de l'État du Soudan du Sud, ont convenu de prolonger la période de négociation jusqu'au 9 mai 2020.

L'accord sur la prolongation a été signé par le Front Révolutionnaire Soudanais et la médiation du Soudan du Sud tandis que le texte de l'accord a été présenté au gouvernement soudanais pour signature.

La médiation a indiqué que, sur la base de la Déclaration de Juba pour des mesures de confiance et du prélude aux négociations signées le 11 septembre 2019, et du départ tragique du ministre soudanais de la Défense et chef de la délégation du gouvernement du Soudan pour les négociations sur les questions de sécurité, Lt-Gen. Jamal-Eddin Omer, et compte tenu des circonstances critiques auxquelles le monde est confronté ces jours-ci en raison de la pandémie de coronavirus, qui constitue une autre menace pour la santé de l'humanité tout entière et qui à son tour a perturbé la reprise des négociations selon les calendriers fixés précédemment.

La médiation a indiqué qu'elle avait recouru à la poursuite des négociations indirectes ces derniers jours, et puisque la période qui a été prolongée pour négociation du 8 mars 2020 au 9 avril 2020 est terminée, elle a été décidée par la médiation et l'accord du parties à la négociation que la période de négociation soit prolongée du 9 avril 2020 au 9 mai 2020.

Dans une déclaration à la presse adressée à SUNA, le secrétaire général du Front Révolutionnaire Soudanais et chef du Mouvement pour la Justice et l'Egalité, Dr Jibril Ibrahim a déclaré que les circonstances du décès du ministre de la Défense et les conditions sanitaires de la pandémie de corona, ont nécessité cette prolongation, ajoutant que la forte volonté des parties et leur ferme volonté de parvenir à une paix globale ont conduit à la prolongation des négociations d'un mois dans l'espoir que la paix soit réalisée.

Jibril a évoqué les efforts des parties à la négociation et de l'Union Européenne pour poursuivre les négociations par vidéoconférence jusqu'à ce que les raisons qui ont empêché la délégation du gouvernement d'arriver à Juba aient disparu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.