Cote d'Ivoire: Licenciés par le Fc Sion - Djourou et ses coéquipiers contre-attaquent

Il y a quelques semaines, neuf joueurs du Fc Sion dont les Ivoiriens Doumbia Seydou et Xavier Kouassi recevaient une lettre de licenciement de leur club pour avoir refusé un chômage technique (baisse et plafonnement du salaire).

Comme il fallait s'y attendre, les joueurs concernés ont décidé de riposter.

Yohan Djourou, l'international suisse d'origine ivoirienne, également concerné par cette décision, dans une interview à la presse suisse, a dénoncé un tort moral et une atteinte à son honneur.

« Je n'engage pas cette procédure pour obtenir de l'argent ni pour réintégrer le contingent.

Mon objectif est de réparer devant la justice les dommages causés par cette affaire.

Mes coéquipiers et moi ne sommes pas simplement des mercenaires motivés par l'argent comme certains nous ont rapidement classés depuis notre licenciement.

Si le tribunal me donne raison, je ferai don des montants obtenus pour tort moral », a déclaré l'international suisse, avant de préciser que ses coéquipiers d'infortune ont également engagé une procédure pour obtenir réparation.

Dans cette affaire, Yohan Djourou reproche également au Fc Sion son manque de communication et la présentation de l'affaire au public. Il précise que son salaire au FC Sion était inférieur au montant maximal prévu en cas de chômage partiel.

« Un employeur ne peut pas exploiter une telle situation pour imposer quelque chose en moins de 24 heures », a-t-il souligné

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.