Tunisie: La Banque mondiale | COVID-19 - « Le nouveau gouvernement tunisien est confronté à une situation économique très vulnérable »

9 Avril 2020

Le nouveau gouvernement tunisien est confronté à une situation économique très vulnérable face à une détérioration de l'économie mondiale en raison de la pandémie de coronavirus et de la volatilité des prix du pétrole, a indiqué, la Banque mondiale, jeudi.

Dans son dernier bulletin d'information économique de la région MENA, intitulé « Comment la transparence peut aider le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord « , la BM estime que » la Tunisie a des déficits jumeaux et un endettement élevé et des stocks de réserve limités, tandis que la croissance est anémique, l'emploi stagne et l'inflation est relativement élevée ».

D'après l'institution mondiale, la pandémie du coronavirus, si elle s'aggrave, elle aura un impact négatif sur le tourisme, les exportations et la demande intérieure et, par conséquent, sur la croissance, l'emploi et la vulnérabilité des ménages en Tunisie.

En ce qui concerne les prix du pétrole, la BM a indiqué qu'un renversement brutal de la récente dynamique de ces prix « exacerberait les pressions sur les opérations courantes et les finances publiques ».

Elle a traité, dans son bulletin publié, jeudi, du sujet « des doubles chocs du nouveau coronavirus et l'effondrement des prix du pétrole « .

La pandémie COVID-19 affecte les économies de la région MENA à travers quatre canaux, la détérioration de la santé publique, la baisse de la demande mondiale de biens et services dans la région, la baisse de l'offre et de la demande intérieure de la région MENA en raison des mesures de distanciation sociale et, surtout, la chute des prix du pétrole, explique le bailleur de fonds international.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.