Sénégal: Madiène Fall, un sportif dans l'âme, fait Chevalier de l'Ordre national du Lion

Louga — Madiène Fall, l'entraîneur de l'équipe masculine de basketball des moins de 18 ans (U18) du Sénégal, nommé au grade de Chevalier dans l'Ordre national du Lion par le président de la République, est une icône du monde sportif de la région de Louga (nord).

"Cette distinction reçue du chef de l'Etat vient récompenser de nombreuses années de travail", réagit le récipiendaire.

"C'est le basketball que je connais le mieux dans ce monde. Je lui ai consacré une bonne partie de ma vie. Ça m'a valu énormément de satisfaction", dit-il à l'APS.

"Si je suis récompensé à ce niveau, c'est grâce aux agents du ministère des Sports qui m'ont permis de réussir ma mission", reconnaît Madiène Fall.

Cet inspecteur de la jeunesse et des sports, entraîneur des U18 de basketball masculin du Sénégal, est d'une taille imposante, digne des professionnels de la balle orange.

De nature calme, Fall impose la considération, selon ses proches, qui le qualifient de "modeste et ouvert".

Madiène Fall a consacré une grande partie de sa vie au basketball. En 1993, le basketteur du Ndiambour Basket Club a contribué fortement à la montée en première division de ce club, qui deviendra l'Union sportive lougatoise, puis Louga Basket Club, le club de sa ville natale, dont il est le directeur technique aujourd'hui.

Madiène Fall a mené une longue carrière de basketteur et d'entraîneur.

"En 2013, j'ai entamé des études pour devenir instructeur de basketball", raconte l'actuel directeur technique de Louga Basket Club et directeur technique régional de la discipline à Louga.

Entraîneur, Madiène Fall a remporté l'édition 2013 de la Coupe d'Afrique de basketball des U18, à Maputo, un sacre obtenu après une longue expérience dans ce sport qu'il a pratiqué en poursuivant sa scolarité au lycée Malick-Sall de Louga, puis à Dakar et Thiès (ouest).

Madiène Fall a enrichi son expérience par des stages en Allemagne, en 2005. L'année suivante, de retour au Sénégal, le polygame et père de trois enfants est nommé entraîneur national.

La même année, il conduit la première équipe sénégalaise à un tournoi de basketball aux Etats-Unis.

Il suspend sa carrière d'entraîneur deux ans plus tard, pour poursuivre des études à l'université d'Etat de l'Oregon, aux Etats-Unis, qu'il quitte ensuite pour regagner son pays et devenir, en 2011, entraîneur national de l'équipe nationale des U18.

Le parcours du technicien a connu des ratés. Parmi ses plus grandes déceptions, la finale perdue avec les U18 à Bamako, en 2018.

"Il a failli se rendre à Wuhan, en Chine, pour une opportunité qu'il a fini par rejeter.

Et deux mois après qu'il a pris cette décision, l'épidémie de coronavirus s'est déclarée dans cette ville", confie à l'APS un de ses collaborateurs, Khalifa Ababacar Guèye.

"C'est un fonctionnaire ouvert. C'est lui l'avenir du basketball lougatois, même s'il ne demande jamais rien. Nous pouvons compter sur lui", ajoute M. Guèye.

"Ce qui m'a surtout marqué dans ma longue carrière dans le basketball, c'est d'avoir remporté le Championnat d'Afrique de basketball des U18 en 2013 et d'avoir gagné la Coupe du Sénégal 2016 avec Louga Basket Club. C'était le premier trophée de notre club", dit Madiène Fall, tout fier.

Sportif dans l'âme, l'inspecteur des sports de formation a remporté les phases nationales de football du Sénégal en 1998, avec l'ASC Djeuwrine, un club lougatois.

"J'ai été capitaine de l'équipe de football du Ndiambour de Louga pendant très longtemps. Je suis très fort en football aussi. Je n'ai rien à envier aux entraîneurs de football", s'enorgueillit-il, dans un éclat de rire.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.