Sénégal: Coronavirus - Une ordonnance du chef de l'Etat pour réguler le chômage technique et éviter les licenciements

Dakar — Le président de la République a pris une ordonnance pour interdire les licenciements et garantir des revenus aux travailleurs mis en chômage technique durant la pandémie de coronavirus, a annoncé vendredi le ministre du Travail, Samba Sy.

L'ordonnance du chef de l'Etat "vise, dans les limites de la durée de la loi d'habilitation, d'une part, à interdire le recours au licenciement, d'autre part, à garantir un revenu au travailleur mis en chômage technique", a dit M. Sy lors d'un point de presse.

"L'ordonnance comporte des mesures comme l'interdiction, durant la pandémie de Covid-19 et dans les limites de temps de la loi d'habilitation  du 2 avril 2020, de tout licenciement autre que celui motivé par une faute lourde du travailleur", a-t-il précisé.

Cette mesure prise par le chef de l'Etat oblige les employeurs à "rechercher, avec les délégués du personnel, des solutions alternatives telles que la réduction des heures de travail, le travail par roulement, l'anticipation des congés payés, le redéploiement de personnel, le travail à temps partiel", pour éviter les licenciements, selon Samba Sy.

Le niveau de rémunération d'un travailleur en chômage technique ne saurait être inférieur ni au salaire minimum interprofessionnel garanti, ni à 70 % de son salaire moyen net des trois derniers mois d'activité, a indiqué le ministre du Travail.

Les entreprises qui veilleront au respect de ces décisions bénéficieront des "mesures d'accompagnement" prévues par l'Etat pour les employeurs, durant la période de la pandémie de coronavirus.

Vendredi 3 avril, veille de la fête nationale, le président de la République a annoncé que "des remises et suspensions d'impôts seront accordées aux entreprises qui s'engageront à maintenir leurs travailleurs en activité pour la durée de la crise, ou à payer plus de 70% du salaire des employés mis en chômage technique pendant cette période".

"L'Etat procèdera à la suspension du recouvrement de la dette fiscale et douanière des entreprises les plus affectées par le Covid-19.

En contrepartie, elles devront s'engager à maintenir les salaires de leurs employés ou à payer plus de 70% du salaire des employés mis en chômage technique", avait dit Macky Sall.

L'Assemblée nationale a adopté, mercredi 1er avril, un projet de loi habilitant le président de la République à "prendre, par ordonnances, des mesures relevant du domaine de la loi pour faire face à la pandémie du Covid-19".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.