Afrique: COVID-19/Afrique - Paris débloque 1,2 milliard d'euros pour la pandémie

MAEA
Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères de la France

Paris va accorder une aide d'1,2 milliard d'euros à l'Afrique dans la lutte contre la propagation du coronavirus.

L'annonce a était faite par le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian. "Au niveau bilatéral, nous prendrons part à cet effort en réorientant une partie substantielle de notre aide au développement sur les enjeux de la santé et les enjeux alimentaires pour près de 1,2 milliard d'euros", a déclaré Jean-Yves Le Drian devant la Commission des Affaires étrangères de l' Assemblée étrangère. Sous pression, les systèmes de santé en Afrique pourraient rapidement arriver à saturation, laissant craindre une crise sanitaire sans précédent, à en croire certains analyses français.

Jean-Yves Le Drian parle de "besoins immenses", et appelle au renforcement des "systèmes de soins" et des "capacités de détection et de recherche scientifique en appuyant la recherche africaine. Il plaide pour "une mobilisation financière considérable" et appelle le G7 et le G20 à oeuvrer dans ce sens, et pour un moratoire sur le paiement des taux d'intérêt, voire des "annulations ou structurations" de dettes dans les pays les plus touchés. Il suggère l'organisation d'un pont aérien humanitaire entre l'Union européenne (UE) et l'Afrique.

L'UE a devancé la France, avec l'octroi de plus de 20 milliards d'euros aux pays les plus vulnérables, afin de les aider à lutter contre le corvid-19.

Le ministre a également condamné les "propos choquants et même moralement et humainement scandaleux sur des expérimentations qui, supposément, devraient se faire sur des Africains". Deux chercheurs français ont déclenché une vive polémique en suggérant que l'Afrique pourrait servir de laboratoire pour des tests de vaccin contre le coronavirus. Jean-Yves Le Drian ne partage non plus les prévisions catastrophiques du centre d'analyse du Quai d'Orsay sur l'effondrement des régimes fragiles en raison du covid-19.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.