Sénégal: Assistance aux femmes agricultrices face au COVID-19 - Le ministère de la femme et l'Onu femme signent une convention de plus de 100 millions

Le département ministériel dirigé Ndeye Saly Diop Dieng a lancé un programme intitulé «Panier de la ménagère : les femmes font partie de la solution».

En ce sens le Ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants (Mffgpe) a signé le mardi 07 avril dernier avec le Programme Sénégal d'Onu femmes, une convention de financement d'un montant de 100 270 000 Francs Cfa.

« Le Programme Sénégal d'Onu femmes a signé le mardi 07 avril 2020 à Dakar avec le gouvernement du Sénégal à travers le Ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants une convention de financement d'un montant de 100 270 000 Francs Cfa », confie la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Sénégal (Bicis) sur son site web.

Qui ajoute que cette contribution vient en soutien au Projet d'assistance alimentaire aux ménages, particulièrement aux femmes et aux enfants qui sont les plus vulnérables face au coronavirus.

La Bicis souligne dans la foulée que cette contribution d'Onu femmes, avec le soutien financier du Groupe Bnp Paribas à travers le projet Paf/Agrifed, intervient pour pallier les impacts économiques du Covid-19 et ses risques corollaires pour les femmes.

« Elle vise à positionner les femmes en tant que partenaires clés dans la réponse au Covid-19 et se déclinera sous la forme de distribution de riz et de céréales locales achetés auprès des unités de production gérées par des femmes », martèle l'institution.

En ce sens, « le gouvernement du Sénégal se réjouit de cette contribution d'Onu femmes et de Bnp Paribas qui vient en aide aux ménages les plus vulnérables surtout en cette période de pandémie du coronavirus dont les plus affectés sont les femmes et les enfants», a fait remarquer la ministre Mme Ndèye Salimata Diop Dieng selon la Bicis.

Pour sa part, la directrice régionale d'Onu femmes Afrique de l'Ouest et du centre, Mme Oulimata Sarr, a souligné que «les femmes agricultrices que nous appuyons ont une capacité de production qui leur permet de participer activement à la riposte au Covid-19 du Sénégal.

Elles se positionnent comme des fournisseurs de riz et de céréales locales pour l'assistance alimentaire aux ménages. En cette période de crise, nous sommes heureux de promouvoir le consommer local et d'impulser l'entrepreneuriat rural».

Quant à Bernard Levie, directeur général de la Bicis, il confie que «la Bicis s'associe résolument à ce programme, mené par les femmes pour une agriculture résiliente face aux changements climatiques, avec le soutien de Bnp Paribas et l'encadrement d'Onu femmes, conformément à ses valeurs d'engagement».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.