Sénégal: Mbour - Gestion du COVID-19, des villages de reclassement réclament leur part des fonds de solidarité

Cheikh Ndiaye, de la Commission sociale de la Fédération nationale des personnes handicapées et responsable national des personnes handicapées malades de la lèpre a exprimé, avant-hier mercredi, devant la presse, un souhait de voir les 11 villages de reclassement des 14 régions bénéficier des aides et fonds promis dans la gestion de la pandémie du coronavirus (Covid-19).

Selon lui, les faits parlent d'eux-mêmes, des malades de la lèpre ou des blanchis de cette pathologie sont souvent dans la rue pour demander assistance.

Par conséquent, à l'en croire, le contexte actuel est très dur pour tout le monde, à plus forte raison pour cette couche vulnérable.

Il a insisté sur la nécessité de ne pas être ignorés par les autorités régionales et préfectorales car, là où les valides peinent à vivre certaines mesures de restriction les mettant dans des difficultés, les personnes vivants avec un handicap méritent une attention particulière.

Cheikh Ndiaye a salué la loi d'orientation sociale et tous les efforts entrepris dans le but de l'amélioration de leurs conditions de vie et leur bien-être.

Il a rendu un vibrant hommage au président de la République menant à la tête de la nation le combat, la lutte contre le coronavirus.

Sur la question de la promulgation de la loi devant abroger celle relative aux villages de reclassement, il a fait état de la suppression de fait de cette dernière.

En effet, les activités s'y menant et les gens y habitant en toute quiétude confèrent un nouveau statut aux villages de reclassement.

Le cas de Mballing est très original car se présentant comme une localité de la commune de Malicounda mais aussi un des lieux de résidence des habitants de l'agglomération mbouroise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.