Soudan: Le pays et l'Éthiopie s'accordent sur le contrôle des frontières

Khartoum — Le Soudan et l'Éthiopie ont convenu de coordonner pleinement les armées des deux pays pour contrôler leurs frontières communes et les protéger contre les délits transfrontaliers liés à la contrebande et aux stupéfiants, dans l'intérêt des peuples des deux pays.

C'était lors des pourparlers militaires qui ont eu lieu vendredi soir entre les deux parties au ministère de la Défense à Khartoum, où la partie soudanaise était dirigée par Lt-Gen. Mohamed Osman al-Hussein, chef d'état-major, tandis que la partie éthiopienne était dirigée par Lt-Gen. Adam Mohamed, chef d'état-major éthiopien. Les pourparlers ont abordé le renforcement de la coordination sécurité et militaires liés aux frontières.

Lt-Gen. Al-Hussein a déclaré dans des déclarations à la presse que les deux parties ont géré le contrôle des frontières et la lutte contre les crimes transfrontaliers, notant que les deux parties sont parvenues à un accord complet et permanent pour sécuriser les frontières communes, saluant les relations bilatérales solides entre les deux pays.

Le chef d'état-major éthiopien a également confirmé les relations éternelles entre le Soudan et l'Éthiopie, exprimant les efforts de son pays pour maintenir de bonnes relations avec le Soudan.

Lt-Gen. Adam a expliqué que les deux parties avaient également obtenu des résultats positifs concernant les questions liées au dossier frontalier, notant que les deux parties avaient discuté la pandémie Coronavirus et comment coordonner pour la combattre et protéger les frontières.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X