Algérie: Eau potable - L'alimentation de la capitale sera régulière durant le Ramadhan et l'été

Alger — Le ministre des Ressources en eau, Arezki Berraki, a déclaré samedi à Alger que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer une alimentation régulière de la capitale en eau potable durant le mois de Ramadhan et tout au long de la saison estivale.

"En attendant que la situation s'améliore davantage, il y aura de la régularité dans l'alimentation en eau potable", a assuré M. Berraki à l'APS, à l'occasion d'une visite d'inspection à la station de pompage (N 1) de Tassala El Mardja, qui alimente les communes de l'Ouest d'Alger.

Il a ajouté que "des équipes sont mobilisées pour éviter les ruptures d'approvisionnement".

M.Berraki a affirmé en outre que la ville d'Alger recèle de ressources hydriques importantes avec une production qui dépasse un (1) million de mètres cubes par jour pour une population de quarter (4) millions d'habitants.

Il a mentionné les dernières pluies de ce mois d'avril et de mars écoulé , en affirmant qu'une évaluation plus précise sur les les disponibilités du pays en ressources hydriques est prévue à la fin du mois d'avril.

Le ministre a avancé que les eaux stockées au niveau des barrages, évaluées à quatre ( 4) milliards de mètres cubes, ainsi que les stations de dessalement implantées sur le long du littoral et les forages répartis à l'échelle nationale, qui produisent 2,5 milliards de mètres cubes, permettront de faire face aux besoins de la population du moins pour l'année 2020.

Il a souligné par ailleurs, que l'Algérie compte avoir une vision à moyen et long terme lui permettant de s'adapter au changement climatique afin qu'elle puisse gérer les éventuelles situations de stresse hydriques.

"Nous devons faire une évaluation pour avoir une vision prospective afin d'anticiper les mesures en cas où la sécheresse persiste après ces dernières pluies", a-t-il dit, en précisant que ce travail de prospection se fera au terme du mois d'avril par un comite ministériel avec l'appui de l'agence nationale des ressources hydriques et l'agence nationale de la gestion intégrée des ressources en eau.

Une deuxième station mitoyenne alimente Tassala El mardja , Douera et une partie de Birtouta.

Il a affirmé que son département misait beaucoup sur la maintenance de ces stations à travers l'installation des pompes de secours pour faire face à d'éventuelles pannes mécaniques ou électriques pouvant interrompre l'alimentation en eau potable du Grand Alger.

Quant au dispositif de prévention contre le Covid 19, le ministre a rappellé qu'une cellule a été installée au niveau de son département afin de faire le suivi quotidien de la situation et de s'assurer d'une alimentation régulière des communes en eau potable à travers le pays.

La Cellule travaille en coordination avec les directions locales des ressources en eau.

Le ministre a également souligné le travail d'assainissement et de désinfection effectué quotidiennement au niveau des agglomérations, des cités et des boulevards dans toutes les wilayas du pays.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.