Congo-Kinshasa: Le Palais du peuple réputé fermé

13 Avril 2020

S'exprimant au sujet de l'annonce, par Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat, de la convocation imminente des deux chambres du Parlement en Congrès, en vue de la mise en œuvre de la loi d'application de l'Etat d'urgence, le vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur, Gilbert Kankonde, a renvoyé le précité ainsi que sa collègue présidente de l'Assemblée Nationale, Jeanine Mabunda, à leur option levée le jour de l'ouverture de la session de mars, le lundi 16 mars. En effet, l'opinion nationale et internationale était témoin, ce jour là, d'un phénomène rare dans les annales du Parlement national, à savoir la suspension de la session ordinaire le jour même de son ouverture.

Raisons invoquées : crainte de la contamination des députés et sénateurs au coronavirus et nécessité de respect des mesures sanitaires de prévention contre cette pandémie. Le ministre de l'Intérieur estime que les présidents du Sénat et de l'Assemblée Nationale, qui ont décrété la suspension des plénières de leurs institutions jusqu'à l'éradication du Covid-19 au pays, devraient avoir le courage et l'honnêteté de respecter leur parole. Conclusion : le Palais du peuple devrait rester fermé jusqu'à nouvel ordre.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X