Soudan: Exemptions de couvre-feu aux services publics liés aux vivres des citoyens

Khartoum — Le Ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement, Faisal Mohamed Salih, a affirmé l'existence d'exemptions du couvre-feu total qui incluent des organes de service directement liés aux moyens de vivres des citoyens et les heures durant lesquelles le couvre-feu est levé pour permettre aux épiceries et pharmacies d'être ouvert aux quartiers.

Le haut comité de lutte contre les coronavirus a décidé d'imposer le verrouillage total pour 24 heures dans l'État de Khartoum pour trois semaines, qui doit commencer samedi.

Le Ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement a déclaré que le haut comité a passé en revue lundi le rapport du Ministère de la Santé, ce qui était inquiétant, chose qui nécessitait la déclaration du couvre-feu total dans l'État de Khartoum par le comité.

Il a fait allusion aux exceptions aux services publics qui sont directement liées aux moyens de vivres des citoyens et les heures durant lesquelles l'interdiction est levée pour permettre l'ouverture des épiceries et des pharmacies dans les quartiers, qui seront annoncées en détail au cours des deux prochains jours par un Comité technique.

Faisal a attribué la mise en œuvre du couvre-feu total dans l'État de Khartoum au fait que tous les cas de coronavirus y ont été découverts, à l'exception d'un cas dans l'État de Nahral-Nil, notant que le comité a laissé les gouvernements des États pour évaluer leurs positions.

Il a évoqué les contacts qui ont eu lieu avec un certain nombre de pays pour faciliter le flux de l'aide financière et des dons des communautés soudanaises à l'étranger pour faire face à la pandémie corona, car il y a des problèmes avec les transferts financiers.Il a ajouté que le procureur général a ordonné la libération de certains prisonniers du droit public après un examen minutieux de leurs cas.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X