Afrique: Allégement immédiat du service de la dette

LOGO FMI
14 Avril 2020

Le conseil d'(administration du FMI a approuvé un allégement immédiat du service de la dette pour 25 pays membres dans le cadre des mesures que le Fonds prend pour faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19.

'Nos pays membres les plus pauvres et les plus vulnérables recevront ainsi des dons qui couvriront leurs obligations envers le FMI pour une phase initiale de six mois, ce qui leur permettra de consacrer une plus grande partie de leurs faibles ressources financières aux soins médicaux et autres efforts de secours d'urgence vitale', a précisé Kristalina Georgieva, la directrice générale du FMI.

Le Togo est l'un des bénéficiaires.

Cet allègement de la dette passe par le Fonds fiduciaire d'assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC) qui permet au Fonds d'accorder un allégement de dette sous forme de dons aux pays les plus pauvres et les plus vulnérables frappés par une catastrophe naturelle ou de santé publique aux conséquences désastreuses.

Le Fonds fiduciaire a actuellement "une capacité de 500 millions de dollars de ressources immédiatement disponibles, y compris les 185 millions de dollars promis récemment par le Royaume-Uni et les 100 millions de dollars fournis par le Japon", a précisé le Fonds.

"La Chine et les Pays-Bas se sont aussi engagés sur d'importantes contributions. J'encourage d'autres donateurs à nous aider à renflouer le fonds et à augmenter notre capacité à fournir un allègement supplémentaire de la dette pour deux années pleines aux membres les plus pauvres du FMI", a exhorté Kristalina Georgieva.

L'annonce intervient à quelques heures de l'ouverture des Assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

Cette rencontre se déroulera par vidéoconférence en raison de la pandémie.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.