Afrique: 117 millions d'enfants risquent de ne pas recevoir le vaccin contre la rougeole

OMS
On estime que la vaccination permet d’éviter de 2 à 3 millions de décès par an. Chaque année la vaccination permet d’éviter des décès dus à la diphtérie, au tétanos, à la coqueluche et à la rougeole dans toutes les tranches d’âge.

Tunis — « Plus de 117 millions d'enfants dans 37 pays, dont beaucoup vivent dans des régions où des flambées de rougeole sont en cours, pourraient être touchés par la suspension des activités de vaccination prévues.

Ce chiffre stupéfiant n'inclut pas le nombre de nourrissons qui pourraient ne pas être vaccinés en raison de l'effet du Covid-19 sur les services de vaccination de routine », ont déclaré lundi l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) dans un communiqué dont la TAP a reçu une copie.

« Les enfants de moins de 12 mois sont plus susceptibles de mourir des complications de la rougeole, et si la circulation du virus de la rougeole n'est pas arrêtée, leur risque d'exposition à la rougeole augmentera chaque jour », ont mis en garde les deux agences partenaires de l'Initiative contre la rougeole et la rubéole (M&RI) dont font également partie la Croix-Rouge américaine, le Centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC) ainsi que la Fondation des Nations Unies.

L'UNICEF et l'OMS font valoir que la pandémie de Covid-19 exige un effort coordonné et un engagement de ressources pour garantir la protection des travailleurs de la santé de première ligne dans le monde entier, alors qu'ils sont confrontés à cette nouvelle menace et y répondent.

Dans le même temps, il importe de défendre les efforts visant à protéger les services de vaccination essentiels, aujourd'hui et à l'avenir.La déclaration rappelle que les partenaires de l'Initiative appuient les directives de l'OMS recommandant aux gouvernements d'interrompre temporairement les campagnes de vaccination préventive lorsqu'il n'y a pas de flambée active d'une maladie évitable par la vaccination.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.