Algérie: Constantine - Les éboueurs à l'avant-poste de la bataille sanitaire contre le COVID-19

Constantine — En première ligne, au même titre que les soignants dans les établissements de santé et les services de sécurité, les éboueurs de Constantine, à l'avant-poste de la bataille sanitaire contre le Covid-19, tentent de s'adapter aux nouvelles règles de distanciation sociale, dans un environnement inapproprié eu égard aux conditions extrêmement pénibles de ramassage de sacs de poubelles parfois éventrés par des chiens errants.

Souvent mal équipés, sans bavette, munis seulement de paires de gants, les éboueurs veillent actuellement davantage encore au ramassage des ordures domestiques pour éviter leur amoncellement, au moment où des campagnes de désinfection des quartiers sont effectuées par les autorités pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Ces agents d'entretien ont davantage de mérite à Constantine, où seulement trois entreprises sont en charge à l'heure actuelle du ramassage des déchets en l'absence des 35 entreprises privées qui venaient auparavant en appoint, a indiqué à l'APS Charaf Bensari, élu à l'assemblée populaire communale de cette ville et ancien vice-président de la commission chargée de l'hygiène, de l'assainissement et des moyens généraux.

Et d'ajouter : "Les agents d'entretien des 3 entreprises activant en ce moment se retrouvent contraints de procéder à plusieurs rotations par jour pour pouvoir collecter les déchets ménagers des nombreux quartiers de Constantine et remédier ainsi à l'inactivité des 35 entreprises privées, en ciblant davantage les cités populeuses où le risque de maladies est plus élevé".

Ce même élu reconnait à cet effet, la difficulté pour les éboueurs de travailler en cette période de pandémie dans des conditions adéquates, faute de moyens de protection nécessaires, relevant en ce sens, "l'incivisme des citoyens qui ne respectent pas les horaires réservés au ramassage des ordures".

Mobilisés de 07h00 du matin à 22h00

De son côté, Mohamed Boumaâza, directeur de l'Etablissement public à caractère industriel et commercial PROPCO, en charge du ramassage des ordures domestiques de la ville de Constantine, a affirmé à l'APS, que les éboueurs sont mobilisés entre 07 heures et 22 heures, "dans le respect des horaires de ramassage habituels", précisant que chaque camion effectue quatre rotations par jour.

S'agissant des équipements de protection, le directeur de cette entreprise communale a fait savoir que "les employés sont pourvus de gants, mais ne possèdent pas pour l'heure de bavettes", exprimant le souhait de pouvoir leur en procurer ultérieurement.

Exerçant dans une cité périphérique de la ville de Constantine, ce père de famille de cinq enfants ne cache pas sa crainte d'être infecté par le nouveau coronavirus et de contaminer ses enfants en l'absence de masques de protection et d'équipements appropriés, étant donné, dit-il, "la qualité importante de détritus que nous collectons quotidiennement dans des conditions exécrables".

Et de poursuivre : "l'incivisme de certains citoyens et leur refus de se conformer aux horaires de ramassage des ordures ne font que rendre plus ardue la tâche des soldats de l'hygiène".

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.