Seychelles: Le commissaire à la santé des Seychelles exhorte le public à continuer de respecter les mesures sanitaires contre le COVID-19

Le commissaire à la santé des Seychelles exhorte le public à respecter les mesures sanitaires mises en place et à coopérer avec les forces de l'ordre alors même que le nombre de cas positif de COVID-19 se maintient à 11.

"Le dernier cas a été détecté, il y a neuf jours . Depuis lors, nous avons procédé à une recherche active des contacts et avons effectué plus de 400 tests rapides sur des contacts proches des patients", a déclaré Jude Gedeon, le commissaire à la santé publique, lors d'une conférence de presse mardi.

M. Gedeon a ajouté que les tests (PCR) utilisés pour confirmer si une personne est infectée ont été effectués sur de nombreuses personnes présentant des symptômes similaires à ceux du COVID-19, alors que la surveillance se poursuit.

Le directeur général de l'Agence des soins de santé, Danny Louange, a déclaré que "pour le moment, il y a encore 10 personnes dans le centre d'isolement. Trois personnes sont en train de subir des tests. En quarantaine, il y a 65 personnes à Beau Vallon Bay, puis huit aux gardes-côtes. Il n'y a personne en quarantaine à domicile".

En réponse à une question sur les voyages d'Air Seychelles en Afrique du Sud et à Abu Dhabi, M. Gedeon a déclaré que la compagnie aérienne nationale effectue des vols de fret, principalement pour apporter des médicaments et du matériel médical.

"Air Seychelles peut effectuer des voyages de fret et ils partent avec un nombre minimal d'équipage plus un agent de santé publique pour s'assurer que les procédures sont suivies. Lorsqu'elles se rendent en Afrique du Sud ou à Abu Dhabi, les cargaisons sont chargées dans l'avion. Ils ne descendent pas de l'avion, sauf l'ingénieur qui va inspecter l'avion. Ils n'ont pas de contact physique avec les personnes au sol", a déclaré M. Gedeon.

Le commissaire à la santé publique a ajouté qu'Air Seychelles n'a pas le droit d'embarquer des passagers et que les personnes qui font le voyage ont été formées à l'utilisation des EPI (équipements de protection individuelle) et sont équipées.

Il a ajouté que les jets privés qui se trouvent actuellement aux Seychelles peuvent partir à tout moment mais ne seront pas autorisés à rentrer dans le pays, sauf s'ils transportent des cargaisons. Aucun passager ne sera autorisé à entrer dans le pays.

M. Gedeon a déclaré que malgré l'absence de nouveaux cas, les gens doivent toujours respecter les restrictions de mouvement en place et pratiquer la distanciation sociale.

Un décret interdisant la circulation des personnes aux Seychelles est entrée en vigueur jeudi dernier pour 21 jours, avec des exceptions pour les travailleurs des services essentiels.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.