Seychelles: Le pays reçoit 4 tonnes de médicaments de l'Inde pour lutter contre le COVID-19

Les Seychelles ont reçu le premier lot de quatre tonnes de médicaments de l'Inde à utiliser dans la lutte contre le COVID-19. L'envoi est arrivé mercredi après-midi à bord d'un vol charter d'Air India en provenance de New Delhi.

Sur la base d'une demande du gouvernement des Seychelles, l'envoi se compose d'hydroxychloroquine et d'autres médicaments à utiliser dans le traitement des patients atteints de COVID-19.

L'hydroxychloroquine est un médicament antipaludéen utilisé par certains médecins pour traiter les patients atteints de COVID-19, bien que des essais cliniques n'aient pas encore été menés sur l'utilisation du médicament pour le COVID-19. Certains médecins signalent des réponses positives chez les patients, mais l'Organisation mondiale de la santé a averti le mois dernier que l'efficacité du médicament n'était pas prouvée.

Dans un communiqué de presse, le Haut-commissariat de l'Inde aux Seychelles a déclaré: « Les comprimés d'hydroxychloroquine, dont les exportations sont par ailleurs restreintes, sont fournis à titre d'exemption spéciale aux Seychelles. Les autorités sanitaires du monde entier ont recommandé l'hydroxychloroquine pour les patients atteints de COVID-19 avec des résultats positifs. »

Selon un article sur The Print, le don fait partie des exportations médicales - en tant qu'aides humanitaires et ventes commerciales - vers plus de 20 pays pour aider à lutter contre la pandémie de COVID-19.

"Les médicaments seront envoyés par lots vers ces pays sur une certaine période en fonction du moment où la commande a été passée par eux et des situations d'urgence dans certains pays", indique l'article.

L'envoi a été récupéré à l'aéroport par des officiers de l'armée locale et sera officiellement remis au ministère de la Santé des Seychelles par le haut-commissaire indien à une date ultérieure, qui n'a pas encore été annoncé.

Le 25 mars, les Seychelles ont reçu un envoi de deux tonnes de dons de la Fondation Jack Ma, basé en Chine, comprenant des kits de tests médicaux et des médicaments dans le cadre de l'aide humanitaire pour lutter contre la propagation du virus COVID-19.

Le même jour, le prince héritier d'Abu Dhabi, le cheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, a fait don d'un lot de 11 tonnes de fournitures médicales à la nation insulaire. Cela comprenait des combinaisons, des blouses d'isolement, des gants, des désinfectants pour les mains, des masques et d'autres articles médicaux.

Depuis les Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien, le vol affrété avec plus de dons atterrira ensuite à Maurice.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.