Cote d'Ivoire: Moratoire sur la dette ivoirienne - 120 milliards de FCFA pour la lutte contre le coronavirus

Un moratoire du service de la dette jusqu'à la fin de l'année, et peut-être pour quelques mois de plus. La décision du G20 a été bien accueillie dans les capitales des pays africains endettés.

« C'est une bonne chose. Mais c'est un pas. On pourrait aller plus loin », estime le ministre ivoirien de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly.

Quoiqu'il en soit ce moratoire permet à la Côte d'Ivoire de libérer 120 milliards de FCFA de liquidité (184 millions d'euros) qui contribueront à financer le plan de riposte sanitaire et le plan de soutien économique, social et humanitaire.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.