Seychelles: La Banque mondiale accorde une ligne de crédit de 6,9 millions de dollars

La Banque mondiale a accordé aux Seychelles une ligne de crédit de 6,9 millions de dollars qui a été transférée dans les réserves du pays, a déclaré vendredi un responsable.

Le gouverneur de la Banque centrale des Seychelles, Caroline Abel, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'à partir de mercredi, les réserves du pays s'élèvent à 488 millions de dollars, dont 435 millions de dollars pouvant être utilisés.

La ligne de crédit avait déjà été négociée mais n'a pas été utilisée jusqu'à présent. "

Maintenant que l'économie est dans une situation difficile, le gouvernement a estimé qu'il était temps de faire appel à ces fonds et plus tôt cette semaine, nous avons reçu les 6,9 millions de dollars qui nous ont aidés à améliorer un peu les réserves", a expliqué Mme. Abel.

La facilité de crédit sera utilisée par le gouvernement des Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental - à des fins budgétaires.

Mme. Abel a déclaré que parmi les 10 millions de dollars décaissés plus tôt ce mois-ci pour soutenir le marché local, 9 millions de dollars avaient été achetés par les banques commerciales et les 1 million restants avaient été reversés aux réserves.

"Pour nous, c'est un point important car nous voulons prolonger au maximum l'utilisation de la réserve du pays afin de ne pas l'épuiser", a déclaré le gouverneur ajoutant qu'ils estiment que cela peut se faire sur une période de 18 mois.

Comme les réserves sont utilisées pour acheter seulement trois produits de base importants - nourriture, médicaments et carburant - Mme. Abel a déclaré que la Banque centrale avait déjà reçu des demandes de la Seychelles Trading Company (STC) pour les produits alimentaires de base et de la Seychelles Petroleum Company (SEYPEC) pour du carburant.

"Cette semaine, nous avons eu une discussion avec SEYPEC et STC en ce qui concerne le montant dont ils auront besoin et le montant que nous pouvons allouer. SEYPEC a soumis sa demande de 3,7 millions de dollars", a déclaré Mme.

Abel, ajoutant que la banque traitait la demande mais avait demandé la société de soumettre tous les documents pertinents et cette demande a été faite aux deux sociétés.

Le gouverneur a expliqué que la compagnie pétrolière avait besoin de 5 millions de dollars au total mais avait réussi à utiliser certains fonds de ses propres réserves.

Selon Mme. Abel: "STC nous a informés qu'ils auraient besoin de 1,3 million de dollars par mois et de 4,3 millions de dollars supplémentaires pour assurer le stock pendant six mois." Elle a souligné que des directives strictes seront suivies avant le transfert des fonds.

Au cours de la conférence de presse, des informations ont également été fournies sur l'ajustement du taux de change.

Abel a averti et réitéré qu'il était important pour l'ensemble de l'économie de faire des économies, de réduire la consommation pour assurer des dépenses modérées.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.