Soudan: Le Gouvernement et le Mouvement Populaire (aile d'Aggar) entament les négociations

Khartoum — La négociation directe entre les délégations du gouvernement et du Mouvement populaire (Aile d'Aggar) moyennant la vidéoconférence a commencé dimanche à partir du siège des Nations Unies à Khartoum et à Juba.

Le membre de la délégation gouvernementale des Forces de la liberté et du changement, Ismail Al-Taj, a déclaré aux journalistes que la délégation du gouvernement comprend le membre du Conseil Souverain, le lieutenant-général, Shams Edeen Kabashi, le ministre du Gouvernement local, Dr Yousef Al- Daie et le sous-secrétaire du ministère des Finances, Mekki Mirghani, tandis que la délégation du mouvement comprend Yasser Arman, le général Ahmed Al-Omda et Ismail Khamise Jalab, ainsi que Dio Matuk qui représentait la médiation du Soudan du Sud.

Al-Taj a dit que la négociation se caractérisait par la détermination et la provision de la volonté politique de réaliser la paix compréhensive dans le temps le plus proche possible.

"Les deux parties ont abordé la matrice publiée récemment qui vise à compléter les structures de l'Autorité de transition et à résoudre certaines questions en suspens", a-t-il dit.

Il a souligné que les deux côtés ont discuté les arrangements de sécurité, les questions des deux zones, du partage du pouvoir et de la richesse et les questions frontalières.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X