Burkina Faso: Des médecins chinois prêtent main-forte au pays

12 experts venus de Chine sont à Ouagadougou pour soigner les malades. Mais leur présence ne fait pas l'unanimité.

C'est un accueil des grands jours qui a été réservé à ces 12 spécialistes chinois. Leur mission : aider à stopper la chaine de contamination du coronavirus. Les frontières aériennes ont été ouvertes pour permettre à deux avions chinois d'atterrir à l'aéroport international de Ouagadougou.

A bord, un peu plus de cinq tonnes de matériel médical composé essentiellement de masques, de combinaisons, de gants, de couvre-pieds et de lunettes de protection.

Le ministre de la Santé Claudine Lougué se félicite de cette aide :

"C'est une mission quasi complète sur le plan scientifique. C'est une mission qui va nous accompagner dans la prise en charge. Cette prise en charge passe par le diagnostic en laboratoire, par le diagnostic à l'imagerie et la prise en charge globale des patients."

Réticences de la population

Les Burkinabè se posent néanmoins des questions sur la crédibilité d'une telle mission. Dans les rues de la capitale, les discussions sur ce sujet occupent une partie de la population. Voici quelques réactions recueillies :

"Je pense que c'est une bonne solution parce qu'en ce moment tout le monde est inquiet", affirme un habitant. Un autre soutien que "il ne faut pas qu'on vienne nous vacciner avec des vaccins qui n'ont pas été contrôlés par le gouvernement et qui vont aggraver la situation."

L'ambassadeur de Chine au Burkina Faso Li Jian assure de son côté que l'équipe médicale chinoise a été testée avant de partir :

"Tous ces spécialistes ont reçu leur test avant le départ. Ils ont chacun des certificats de test négatif."

"République amie"

Les autorités, quant à elles, relativisent les polémiques, les suspicions et évoquent le dynamisme de cette coopération. La ministre de la Santé Claudine Lougué :

"C'est le premier pays africain qui reçoit une telle délégation. C'est vous dire toute la considération que la République amie populaire de Chine a à l'égard de notre peuple."

Ce vendredi (17.04.2020), la ministre de la Santé a reçu les 12 experts qui pendant deux semaines, avec la collaboration des médecins burkinabè, conjugueront leurs efforts pour lutter contre le Covid-19.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.