Seychelles: Les Seychelles et le Sri Lanka discutent de la pêche illégale après l'interception d'un troisième navire

La Seychelles Fisheries Authority (SFA) discute de nouvelles approches pour dissuader la pêche illégale dans ses eaux après qu'un troisième navire sri-lankais a été intercepté la semaine dernière, a déclaré un haut responsable.

"La nouvelle approche verra le gouvernement des deux pays discuter d'un terrain d'entente pour dissuader ces activités illégales de se dérouler dans les eaux des Seychelles", a déclaré jeudi à la SNA le directeur général par intérim de la SFA, Cyril Bonnelame.

M. Bonnelame a déclaré que les discussions avaient commencé dans le passé mais que rien n'en était sorti et maintenant que "ces activités sont de plus en plus fréquentes, nous devons mettre en place quelque chose pour agir".

Le Haut-commissariat du Sri Lanka aux Seychelles a déclaré à la SNA qu'il n'était pas immédiatement en mesure de commenter plus en détail sur les discussions.

Trois bateaux de pêche enregistrés au Sri Lanka ont été interceptés par la Garde côtière des Seychelles soupçonnés de pêche illégale cette année. Le troisième navire a été intercepté plus tôt cette semaine à la suite d'opérations maritimes coordonnées qui ont été intensifiées dans le cadre du plan national de lutte contre la propagation du COVID-19.

M. Bonnelame a déclaré que les cas de deux navires précédents sont toujours devant les tribunaux.

Les activités illégales ont également un impact financier sur les Seychelles, un groupe de 115 îles dans l'ouest de l'océan Indien.

"Toutes ces procédures d'aller au tribunal, de donner de la nourriture aux détenus et de les rapatrier sont très coûteuses pour le pays. Par conséquent, nous devons trouver des moyens de dissuader l'activité de se produire en premier lieu si nous ne voulons pas encourir le coût que vient avec, "at-il dit.

Les Seychelles ont une vaste zone économique exclusive de 1,4 million de kilomètres carrés, ce qui représente un défi en ce qui concerne la surveillance des activités illégales dans ses eaux.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.