Soudan: Le Front Révolutionnaire - La situation dans le pays ne tolère pas les conflits

- Le Front Révolutionnaire Soudanais (FRS) a clairement indiqué que la situation dans le pays ne tolère pas les conflits, appelant à la coopération de tous - militaires et civils - pour mettre fin aux crises dans le pays.

Le secrétaire général adjoint du (FRS), Yassir Arman, vice-président du Mouvement Populaire-Nord, a déclaré lundi lors d'une conférence de presse du Front révolutionnaire, au Crown Hotel à Juba, que le FRS était en session permanente pour discuter des moyens de résoudre les différents problèmes du pays, indiquant que pour la première fois le lien entre l'arrêt de la guerre et la démocratie est lié.

Yassir Arman a souligné les réserves du Front Révolutionnaire concernant la matrice de mise en œuvre des objectifs de la révolution atteints par le Conseil Souverain, celui des ministres et les forces de la liberté et du changement, notant que la matrice doit être revue.

Arman a souligné que le FRS avec de l'État Civil et il a ajouté: "Nous nous sommes battus pour cela et avons présenté des martyrs qui ont donné leur vie pour le déracinement du régime", soulignant qu'ils ne s'identifient pas avec l'ex-régime précédent.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X