Zimbabwe: Coronavirus - Reprise de l'activité des mines et du tabac malgré le confinement

Photo d'illustration

Le Zimbabwe a annoncé un prolongement du confinement dû à l'épidémie de Coronavirus. Le chef de l'État, Emmerson Mnangagwa, a indiqué dimanche 19 avril que le confinement, en place depuis le 30 mars, serait de 15 jours, jusqu'au 3 mai. Malgré ce confinement, le chef de l'État a également annoncé la réouverture de certains secteurs de l'économie, notamment des mines.

Pour l'instant, le pays n'a officiellement enregistré que 25 cas de Covid 19 dont 3 décès mais de nombreux médecins craignent que ces chiffres ne soient bien en deçà de la réalité. Malgré le confinement, le chef de l'État a également annoncé la réouverture de certains secteurs de l'économie, alors que le pays fait face à une importante crise économique.

Le secteur des mines et l'industrie du tabac vont ainsi pouvoir reprendre leur activité.

« Ce fut une décision difficile à prendre », a indiqué le président Emmerson Mnangagwa. « Nous l'avons prise à contrecœur mais le gouvernement est conscient du besoin de maintenir une activité économique », a-t-il ajouté.

Ces deux secteurs représentent la principale source de devises étrangères pour le Zimbabwe, soit environ 4 milliards de dollars, par an.

Les mines de platine, diamant et or devraient rouvrir dans les jours qui viennent.

« Tous les travailleurs devront être testés au préalable par leurs employeurs », a indiqué le chef de l'État, soit, selon la chambre des mines, 40 000 personnes.

La vente aux enchères annuelle de Tabac qui devait avoir lieu le mois dernier, se déroulera également dans les jours qui viennent. Le Zimbabwe est le plus gros producteur de tabac du continent, avec 250 mille tonnes produites, l'année dernière.

Le chef de l'État a également autorisé une reprise partielle du secteur manufacturier demandée par la Confédération des industries zimbabwéennes, afin de sauver un secteur déjà mal en point.

Suite à cela, la Société civile et les médecins s'inquiètent. Comment contenir la propagation du virus si des dizaines de milliers de personnes retournent travailler, après seulement trois semaines de confinement ?

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X