Congo-Kinshasa: Inondations à Uvira - Moïse Katumbi appelle le Gouvernement à une action rapide et efficace

Suite aux inondations survenues dans la nuit du samedi 18 au dimanche 19 avril 2020 à Uvira - dans le Sud-Kivu, Moïse Katumbi, Président d'Ensemble pour la République, a eu, au travers de son compte Twitter, à lancer un appel pressant au Gouvernement consistant en une aide rapide et efficace en faveur des victimes et des familles touchées par cette catastrophe à Uvira.

Il a également témoigné sa marque de compassion à la population vivant dans cette contrée du pays. Il y a lieu de signaler que Kiza Muhato, le Maire de la ville d'Uvira, a eu à effectuer parallèlement une communication précisant un premier bilan de plusieurs dégâts matériels et 31 cas de mort enregistrés. Il notifie que la rivière Mulongwe a débordé de son lit au point de submerger les avenues Kabare et Kalehe.

Moïse Katumbi a déclaré sur son compte Twitter : "Aujourd'hui, Uvira pleure ses morts, comme hier, tant d'autres provinces sinistrées par les pluies. Confions à Dieu les victimes, accompagnons ceux qui ont tout perdu. L'Etat doit accentuer son aide, agir vite et efficacement. Ensemble, aidons-les à surmonter cette épreuve !"

Et le Maire de la ville a précisé : "Au total, nous avons déjà enregistré 31 morts, 28 corps ont été enterrés et 3 corps restent encore dans la morgue. Il y a eu encore d'autres pluies ce même samedi, la rivière Mulongwe a encore débordé de son lit jusqu'à envahir les avenues Kabare et Kalehe. Il y a des dégâts humains. Difficile pour l'instant de faire un bilan". Cela, en rassurant la présence des autorités locales sont déployées de sorte à veiller à ce que la situation des victimes et du reste de la population soit stabilisée.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.