Ile Maurice: COVID-19 - Des vols mis en place pour rapatrier les Mauriciens coincés à l'étranger

communiqué de presse

Les ressortissants Mauriciens bloqués en Afrique du Sud et à Paris pourront rentrer au pays en fin de semaine.

Le gouvernement profitera du vol affrété pour récupérer le chargement de vaccins commandés en France dans le cadre de la campagne nationale annuelle contre la grippe saisonnière pourra mener ceux coincés à Paris. Un autre vol organisé pour permettre aux sud-africains de rejoindre leur pays rapatriera les Mauriciens qui s'y trouvent.

Le ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, M. Nandcoomar Bodha, a fait cette annonce lors d'un point de presse par visioconférence de son bureau à Port Louis en début de soirée. Plus de 3 000 Mauriciens sont toujours à l'étranger à cause des restrictions internationales suite à la pandémie du Covid-19. Le gouvernement avait pu, avant la fermeture de l'aéroport, assurer le retour d'un millier de personnes de Wuhan, Dubaï et Johannesburg.

« Nous comprenons les sentiments pénibles de séparation de nos compatriotes, mais le contexte international est compliqué dû aux fermetures des espaces aériens et des frontières », a souligné M. Bodha. Il a déclaré que le gouvernement, à travers les ambassades et chancelleries, encadre, soutient et informe au mieux nos ressortissants. Plus de 1 000 appels et 3 500 courriels ont été échangés entre les autorités et ces Mauriciens.

Les conditions en Inde sont plus complexes, a, en outre, indiqué le ministre, car les vols intérieurs n'y sont pas autorisés pour le moment, rendant difficile la tâche de regrouper tous les Mauriciens. Toutefois, le gouvernement fait des arrangements pour qu'un vol puisse aller à Mumbai vers le 9 mai en vue de récupérer des médicaments, dont la chloroquine, ainsi que nos compatriotes. La priorité sera donnée aux concitoyens ayant voyagé pour des raisons médicales, aux personnes âgées et aux étudiants. La State Bank of Mauritius met à la disposition de ces voyageurs un prêt de Rs 50 000 avec des intérêts à 3% pour les aider dans leurs démarches.

Quant aux Mauriciens, membres du personnel de bateaux de croisière, qui ne peuvent rentrer au pays actuellement, M. Bodha a déclaré qu'ils sont pris en charge par leur employeur selon leur contrat de travail. Il a affirmé que le gouvernement suit de prèsles évolutions aux niveaux local et international, et prendra les décisions qui s'imposent au moment venu pour la réouverture de nos frontières. Il a dit espérer que la situation s'améliore au plus vite afin que nos compatriotes puissent rentrer rapidement.

Multiplier le nombre de tests de dépistage du Covid-19

Le gouvernement veut augmenter sa capacité de dépistage afin d'aider ceux qui sont en première ligne, notamment les professionnels de santé, à faire face au Covid-19. Dans cette optique, a signalé M. Bodha, un vol est prévu vers Hong Kong pour récupérer des tests rapides. Trois autres vols se rendront à Guangzhou pour prendre des fournitures médicales.

Le ministre a également insisté auprès des Mauriciens pour ne pas relâcher leurs efforts malgré la stagnation de la courbe d'infection. Aucun cas positif de coronavirus n'a été détecté sur le territoire durant les dernières 48 heures. Les cas enregistrés restent à 328 dont 73 actifs pour 11 819 tests réalisés. M. Bodha a demandé à la population de rester extrêmement vigilante, de respecter les consignes de santé et de continuer le combat pour éviter à tout prix une deuxième vague de l'épidémie dans le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X