Angola: Définition des stratégies de revitalisation de la distribution d'eau à Luanda

Luanda — Le ministre de l'Energie et de l'Eau, João Baptista Borges, a défini, mercredi, des stratégies de revitalisation de l'actuel modèle de distribution du précieux liquide, en tenant compte d'une plus grande couverture des zones les plus défavorisées de la province de Luanda.

Selon un communiqué de presse parvenu le même jour à l'Angop, la stratégie a été dévoilée lors d'une réunion avec le conseil d'administration de l'EPAL, des partenaires privés et des administrations municipales conformément au programme de suivi de la campagne de distribution gratuite d'eau aux populations des zones défavorisées du réseau d'eau.

Il ajoute que les quartiers urbains de Cabolombo et Maianga, ainsi que les municipalités de Belas et Viana ont des problèmes d'approvisionnement en eau, d'où la création de deux équipes, l'une dirigée par le secrétaire d'État à l'Eau, Lucrécio Costa, et l'autre par le directeur du bureau de la ministre, Carlos Gil, dans le but et la nécessité d'ajuster les mécanismes de distribution d'eau, principalement à Morro Bento.

D'autre part, le ministre João Baptista Borges a ordonné le remplacement urgent de la capacité de desservir la cité-dortoir de Kilamba et les centres de distribution, en mettant l'accent sur Kilómetro 9 et leur respectif réseau de distribution, qui fonctionne avec des limitations. Une autre préoccupation est la distribution d'eau à Kilamba, où la troisième pompe de cette localité est inopérante, ayant reçu des informations de la société Sinohydro qu'il n'y a pas de tels équipements dans le pays avec les mêmes caractéristiques, mais cela garantit sa participation à la réparation de cette pompe en attendant une solution définitive.

Le ministre a également chargé l'EPAL de travailler avec les autorités locales pour améliorer l'efficacité du travail de fourniture gratuite d'eau à la population et d'atteindre ceux qui en ont besoin.

La note indique que, jusqu'à présent, les populations de Luanda ont reçu un volume d'eau d'environ 39.417.000 (trente-neuf millions, quatre cent dix-sept mille litres), ce qui correspond à 39.416 (trente-neuf mille, quatre cents et seize mètres cubes d'eau).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.