Afrique de l'Ouest: Elections présidentielles de la Guinée Bissau - La CEDEAO valide la victoire de Sissoco Embalo

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cedeao) reconnaissent la victoire de Umaro Sissoco Embalo à l'issue du second tour des élections présidentielles du 29 décembre 2019 en Guinée Bissau. Ils demandent également au président Embalo de procéder à la formation d'un nouveau gouvernement au plus tard le 22 mai 2020 et d'engager de façon immédiate la réforme de la Constitution du pays.

La Commission de la Cedeao note, selon un communiqué, que les incompréhensions d'une part, entre la Commission nationale des élections et la Cour suprême et d'autre part, au sein de ladite Cour, n'ont pas permis de régler le contentieux électoral qui dure depuis bientôt quatre mois dans le pays.

Ainsi, selon le document, « face à la persistance de ce blocage et après une analyse approfondie de la situation politique du pays, les chefs d'Etat et de gouvernement de la Cedeao ont décidé de reconnaitre la victoire de M. Umaro Sissoco Embalo au deuxième tour des élections présidentielles du 29 décembre 2019 de la Guinée Bissau».

Aussi, rapporte le communiqué, les dirigeants de la Cedeao ont également demandé au président Umaro Sissoco Embalo de procéder à la nomination d'un premier ministre et d'un nouveau gouvernement au plus tard le 22 mai 2020, conformément aux dispositions de la Constitution, notamment celles relatives aux résultats issus des élections législatives.

Les chefs d'Etat et de gouvernement ont par ailleurs, souligné la nécessité d'engager immédiatement la réforme relative à une nouvelle Constitution qui sera soumise à un référendum dans 6 mois afin d'assurer la stabilité du pays.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.