Ile Maurice: COVID-19 - Le Premier ministre annonce que la réouverture se fera par étapes

communiqué de presse

GIS -24 avril 2020 : Lors d'une déclaration télévisée à la nation, le Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, a annoncé que le gouvernement élabore actuellement un plan bien défini pour permettre une réouverture par étapes en vue de limiter la possibilité d'une nouvelle vague du Covid-19 à Maurice.

Selon le Premier ministre, de nombreux facteurs doivent être pris en considération dans le cadre de cet exercice complexe de réouverture, mais la priorité du gouvernement demeure la protection de la santé des Mauriciens. Il a fait ressortir que la décision réfléchie et responsable d'imposition de couvre-feu sanitaire a été suivie par la population avec pour résultats la diminution du nombre de cas de Covid-19 et la stabilisation de la propagation de la maladie dans le pays.

Le Premier ministre a déclaré que la réouverture se fera dans la transparence et dans un esprit démocratique, avec la collaboration des partenaires sociaux, du secteur privé, des forces vives, des organisations non gouvernementales et des services essentielles. « Le plus important dans cette première étape du déconfinement sera le projet de loi, Covid-19 Bill », a indiqué M. Jugnauth. Dans cette optique, des travaux ont été entrepris au niveau de l'Assemblée nationale en vue d'une reprise des débats parlementaires sans risque sanitaire pour les membres de l'Assemblée.

Détaillant la première phase de réouverture, M. Jugnauth a affirmé que le port du masque sera obligatoire dans les lieux publics. L'industrie textile et les pharmacies s'assureront de la disponibilité des masques dont le prix sera fixé par le gouvernement. En outre, le système de santé sera réadapté avec la généralisation des fluclinics dans les centres de santé en vue de prendre en charge les personnes qui se présentent avec des symptômes du Covid-19.

Le chef du gouvernement a aussi signalé que le pays intensifiera les dépistagesdu coronavirus auprès de la population dès demain. Quelque 35 000 personnes dont les professionnels de santé, les membres des forces de l'ordre et les employés de supermarché seront concernés dans un premier temps par ce programme de dépistage. M. Jugnauth a saisi l'occasion pour remercier ces travailleurs en première ligne.

Un autre aspect de la réouverture est l'interdiction de grands rassemblements.Les citoyens continueront à faire leurs courses dans les supermarchés selon l'ordre alphabétique déjà en vigueur. Les boulangers rouvriront mais devront s'assurer que les règles de distanciation soient suivies par les clients. Les établissements scolaires resteront fermés et le ministère de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologiecommuniquera bientôt sur les modalités à venir.

Rappelant que des dispositifs ont déjà été mis en place pour soutenir les entreprises et prévenir des licenciements en ce temps de crise, M. Jugnauth a parlé du plan de relance et d'investissements économiques sur lequel œuvrent le ministère des Finances, de la Planification et du Développement économiqueset la Banque de Maurice. Il s'est dit également attrister par la situation à Air Mauritius, ajoutant suivre de près cet état de fait tout en ayant à cœur les employés. La compagnie aérienne a dû se placer sous administration volontaire pour éviter la failliteface aux conséquences de la crise mondiale et les fermetures des espaces aériens et des frontières.

Finalement, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de réussir la réouverture, et empêcher une deuxième vague de contamination. « A cet effet, le gouvernement ne compte pas se précipiter et prendra le temps qu'il faudra », a-t-il martelé. Il a demandé la participation de toute la population pour passer avec succès la phase de réouverture et l'exhorte à la discipline et au respect des mesures d'hygiène. Il a conclu en souhaitant aux Mauriciens de foi musulmane un bon mois de Ramadan.

#ResOuLakaz #BeSafeMoris

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X