Angola: COVID-19 - L'Angola entame son troisième état d'urgence

Luanda — Après un mois, l'Angola observe, depuis 00h00 de ce dimanche 26 avril, la troisième période d'état d'urgence, qui se termine le 10 mai à 23h59, faisant ainsi un total de 45 jours consécutifs d'isolement social.

Il s'agit de la deuxième prorogation du régime exceptionnel, de 15 jours par phase, après l'entrée en vigueur de l'état d'urgence sanitaire décrété par le Président de la République, João Lourenço, le 25 mars dernier, dans le but d'éviter la prolifération du Covid-19 en Angola.

Cette nouvelle étape de l'état d'urgence a été décrétée vendredi dernier par le Chef de l'Etat, après que l'Assemblée nationale angolaise ait approuvé jeudi sa demande d'étendre le régime exceptionnel. La première période de l'état urgence sanitaire a été observée du 27 mars au 10 avril et la deuxième du 11 au 25 du même mois.

Préserver la vie, bien majeur de l'être humain, telle est la raison qui a poussé le Chef de l'Etat à proroger, à nouveau, le délai de l'état d'urgence en vigueur dans le pays, explique João Lourenço dans un message vendredi à la Nation.D'après le Président, l'Angola a aujourd'hui la notion exacte de combien est difficile d'observer le régime de confinement auquel il est soumis, en raison de la menace du nouveau Coronavirus.

"Nous n'avons pas d'autre option, sinon d'accepter les sacrifices pour préserver le bien majeur: La vie", a déclaré João Lourenço, en faisant allusion à sa décision de proroger le régime d'exception.Jusqu'ici, l'Angola a officiellement notifié 25 cas positifs de Covid-19, dont deux décès et six patients guéris.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.