Afrique: Lutte contre le COVID-19 - La CEA plaide l'utilisation de la technologie pour aider les pays africains

« Il est clair que le nouveau coronavirus a conduit à un confinement physique dans de nombreuses régions du monde, mais les entreprises qui tirent parti de la puissance des technologies numériques et innovantes continuent de faire des affaires ».

Telle est le constat de la sous-secrétaire générale et secrétaire exécutive de la Commission économique pour l'Afrique (Cea).

En effet, Vera Songwe qui a fait écho à ce point, lors d'un dialogue politique de haut niveau virtuel sur « l'utilisation de la technologie pour aider les pays africains à lutter contre le COVID-19 », soutient selon un communiqué de la Cea, que le cas de Ant Financial, étaye ses propos car, « offrant des solutions financières à 10 millions de clients supplémentaires au milieu de la crise ».

En ce sens, les représentants de Ant Financial expliquent qu'ils ont jusqu'à présent utilisé la technologie numérique pour aider les entreprises à stimuler le commerce en ligne, construire des réseaux intelligents pour soutenir l'agriculture et la livraison de la chaîne alimentaire, pratiquer des consultations médicales en ligne, effectuer des recherches d'emploi en ligne et fournir des prêts sans contact aux Petites et moyennes entreprises (Pme).

« Nous pensons que tirer parti de la transformation numérique pendant cette crise sauvera des vies et des emplois, en particulier dans le tourisme et les services connexes », indique M. Eric Jing, président exécutif de Ant Financial et membre du Conseil consultatif du centre d'excellence numérique de la Cea, ajoutant que grâce au pouvoir de la technologie, « le monde sortira plus fort, travaillant ensemble ».

Mme Rebecca Enonchong du Cameroun, militante technologique et Pdg d'AppsTech Inc « regrette que le gros trafic en ligne et les plates-formes d'hébergement telles que Google (pour Google Play) et Apple (fournissant Apple Store) aient restreint la possibilité pour les développeurs africains de présenter des solutions révolutionnaires qu'ils ont développées dans leurs efforts visant à lutter contre la pandémie ».

Dans cette perspective, le document indique enfin qu' « au vu de ces éléments, les panélistes soulignent la nécessité pour les gouvernements africains, en synergie avec le secteur privé et la société civile, de collaborer à l'agrégation de solutions et d'éviter la duplication des efforts de lutte contre le Covid-19 ».

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.