Burkina Faso: Lutte contre le COVID-19 - Un bon Samaritain nommé CIMAF

Une délégation de la cimenterie Ciments de l'Afrique (CIMAF), conduite par son directeur général, était, le 24 avril 2020, au ministère de la Santé pour encourager et féliciter tous ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, d'une part, et apporter son appui financier et matériel, d'autre part.

C'est dans cette optique que ses premiers responsables ont fait un don d'un chèque de 20 millions de F CFA et un lot de matériel dont la valeur est estimée à 3 millions de F CFA.

Un chèque de 20 millions de F CFA. C'est la contribution de CIMAF à la lutte contre le Covid-19 au Burkina Faso. Ses premiers responsables ont exprimé leur soutien au peuple burkinabè, le 24 avril dernier, au ministère de la Santé à Ouagadougou.

En plus du chèque, un lot de matériel composé essentiellement de gel hydroalcoolique a été offert. La valeur de ce matériel est estimée à 3 millions de F CFA, selon les premiers responsables de la cimenterie panafricaine.

Ce geste a été bien accueilli par le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Emmanuel Sorgho, pour qui ce don va contribuer énormément à la lutte contre le Covid-19.

Il a aussi fait une mention spéciale à CIMAF pour l'apport du matériel qui, à l'en croire, renforcera la prévention, parce que pour lui, « la santé, c'est d'abord la prévention. Si vous prévenez une maladie, vous avez fait l'essentiel ».

Il a assuré que l'argent ira là où il doit aller. «Nous sommes ici pour apporter notre contribution aux efforts déjà consentis par les autorités burkinabè dans la lutte contre la pandémie du Covid-19.

Cela s'inscrit dans notre plan d'actions en termes de mobilisation de ressources financières et matérielles pour aider les autorités et la population dans cette crise sanitaire et économique», a indiqué le Directeur général de CIMAF, Abdellali Temsamani, avant de confier que des mairies, des populations démunies, bénéficieront des dons de vivres et d'autres produits de première nécessité de la part de CIMAF.

Ce fut l'occasion pour lui, de présenter ses vœux aux fidèles musulmans en ce mois de privations et de pénitence. « Je voudrais souhaiter bon mois de ramadan au peuple burkinabè. Qu'Allah protège et bénisse le Burkina Faso », a-t-il dit.

Pour Claude Kompaoré, directeur commercial et marketing de CIMAF, « ce don entre dans le cadre d'un plan d'actions mis en place par ma société pour faire face à la lutte contre le coronavirus.

Dans les jours à venir, les populations les plus démunies de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso où la société a une usine de production de ciment, bénéficieront du même geste ».

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.