Tunisie: On a lu pour vous - «Je suis née en couleurs gaies» de Nahed Belkhiria: En quête d'accomplissement

27 Avril 2020

Contrairement à ce qu'on pourrait couramment penser, le confinement ne pousse pas à la lecture. Pourtant, un livre au titre accrocheur «Je suis née en couleurs gaies» paru chez Arabesques Edition en 2015 et lu d'une seule traite, a récemment retenu notre attention. Son écrivaine Nahed Belkhiria donne vie à un récit réel et intimiste, celui d'une quête de soi.

L'espace temps du livre nous téléporte dans une Tunisie, récemment secouée par une révolution à l'appellation folklorique, celle du Jasmin. Une révolte populaire a provoqué par la suite le «printemps arabe». Autant de noms qu'on n'entend plus souvent de nos jours après 9 ans de lutte acharnée pour la sauvegarde de cette démocratie toute naissante, «l'exception tunisienne», comme on dit. Le peuple tunisien trace avec beaucoup de difficultés son avenir et se heurte actuellement à un monde qui se désintègre à son tour. La jeune femme du livre, du haut de ses 25 ans, entame une révolution personnelle, une rébellion, dans un pays aux prises à une effervescence socioculturelle et politique sans précédent.

L'écrivaine relate ce parcours en usant d'un «Je», premier pronom du singulier. Un «Je» féminin qui semble doté d'un vécu riche, d'un sens de l'observation hors-pair, d'une lucidité relationnelle et d'une clairvoyance troublante mais juste. Cette jeune Tunisienne revient d'un voyage de San Francisco : divorcée malgré son jeune âge, son retour accentue sa perte de repère, se heurte aux codes sociaux de son pays natal doux-amer et tente à travers ces 200 pages d'extérioriser sa rage, une colère jusque-là (in)domptée. Elle interroge son passé, son présent, ses rapports avec sa famille, ses parents, ses amis, ses flirts et ses amours. Contre vents et marrées, elle recherche des réponses à des questions que tout le monde se pose, parfois existentielles, lance un regard critique, acerbe sur notre vécu en tant que jeune et cherche à atteindre un semblant de paix dans une société qui prône les apparences et nourrit les réputations.

200 pages, divisées en 7 chapitres, dans lesquelles Nahed Belkhiria s'exprime avec aisance et avec un français soutenu, fourré de sarcasme et de belles prouesses linguistiques : le personnage central étale ses interrogations, ses doutes, ses angoisses, ses petites batailles du quotidien, ses accomplissements, autant d'axes qui peuvent parler à chacun.e d'entre nous, à un jeune lectorat tunisien précisément. «Je suis née en couleurs gaies» questionne une Tunisie qui a du mal à aller de l'avant en se référant à des pionniers de la littérature comme Oscar Wild, Virginia Woolf, Lord Byron et surtout Rimbaud. La jeune femme pointe du doigt ignorance, fanatisme, conservatisme religieux ou traditionnel, elle y règle des comptes avec de nombreuses personnes qui ont traversé sa vie à un moment ou à un autre et y exorcise coups de gueule, réflexions diverses, parfois existentielles, et évoque amours, amitiés, admirations et rancœurs. Un récit singulier mais qui fera écho au parcours de chaque jeune lecteur tunisien.

L'ouvrage a été publié chez «Arabesques Edition» en 2015 et est toujours en vente dans quelques librairies. Nahed Belkhiria est titulaire d'un mastère de recherche en littérature française contemporaine. Elle est passionnée de voyages, de langues étrangères et d'écriture. Elle publie ce premier ouvrage à elle à 25 ans.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.