Tunisie: COVID-19 - Lancement d'une application pour venir en aide aux étrangers en situation de fragilité financière

27 Avril 2020

Le ministère des Droits de l'homme, de la relation avec les instances constitutionnelles et de la société civile a annoncé, lundi, le lancement d'une application sur le site www.aide-covid19.tn pour venir en aide aux étrangers, bloqués en Tunisie, en ces temps de pandémie.

Dans un communiqué, le ministère évoque des étrangers en situation de fragilité financière, citant à titre d'exemple, des étudiants, des émigrés ou encore des demandeurs d'asile.

Cette plateforme électronique permettra de recevoir les demandes d'assistance, formulées par les personnes concernées ou par les organismes qui les représentent, recevoir les offres de dons et les aides en nature et en espèce qui pourraient être fournies par des personnes physiques ou morales.

L'application web vise également à aider à la lutte contre l'épidémie de Coronavirus et à entretenir des liens avec des initiatives de bénévolat, lancées par la société civile.

Dans ce contexte, le ministère a souligné la création d'une commission composée de représentants du ministère des Affaires sociales, de l'Enseignement supérieur, des organisations nationales et internationales et de la société civile pour assurer le suivi de la situation de certains étrangers établis en Tunisie.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.