Afrique de l'Ouest: BRVM - La valeur totale des transactions boursières évaluée à 2,505 milliards de FCFA la semaine passée

Selon la revue hebdomadaire de la Société de gestion et d'intermédiation sénégalaise Impaxis Securities du 20 au 24 Avril , les récentes publications des sociétés affichants de bons résultats ainsi que les mesures de soutien à l'activité économique engagées par les gouvernements et la Bceao semblent favoriser la confiance des investisseurs au marché et par conséquent induirait une prise de position de ceux-ci sur certaines valeurs.

« Cette semaine de cotation se referme avec une valeur totale des transactions de 2,505 Milliards XOF et une capitalisation boursière de 4 153,865 Milliards XOF.

Le titre Bolloré CI (SDSC) réalise la meilleure performance (+15%) en variation hebdomadaire quand la filiale ivoirienne du groupe BNP Paribas, BICICI (BICC), plombe le secteur finance en perdant 16,75% pour se hisser à la première marche des flops.

Le secteur service publics vient en tête du classement des indices sectoriels avec 42,03% de la capitalisation boursière et 82,03% de la valeur totale des transactions », lit-on dans le document consulté par le journal de l'économie sénégalaise (Lejecos).

Cette tendance est portée par la performance du titre Sonatel SA (SNTS) qui referme cette semaine à 14 400 XOF, soit une plus-value de 1 400 XOF par rapport à son cours de clôture du vendredi 17 Avril. En fin de journée, la Sonatel SA représentait 34,67% du BRVM Composite.

Au niveau international, Impaxis renseigne que les marchés financiers ont été marqués cette semaine par la chute irrépressible des cours du pétrole.

« Le cours du pétrole brut américain West Texas Intermediate WTI pour livraison en mai 2020 a fini en territoire négatif pour la première fois à -37,63 USD ce lundi 20 Avril contre 18,27 USD le vendredi d'avant, soit une baisse de 305,97%. Pris de panique, les effets de l'interconnexion des marchés internationaux ne se sont pas fait attendre.

Ainsi le 21/04/2020, aux USA le Dow 30 a perdu 2,67%, au Japon le Nikkei 225 cédait 1,97%, en Europe l'indice Eurostoxx 50 abandonnait 4,06% quand le FTSE 100 à Londres se dépréciait de 2,96% de sa valeur de la veille », explique-t-on.

Cependant, ajoute la même source, rien ne semble freiner la reprise des deux indices phares du marché sous-régional. Cette tendance est confirmée par leur sortie du canal baissier dans lequel ils évoluaient depuis un peu plus de 3 semaines.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X