Seychelles: Des mesures de contrôle seront mises en place à l'aéroport des Seychelles le 1er juin lors de sa réouverture.

Des mesures de contrôle à l'aéroport seront renforcées et des avis de voyage seront émis sur les pays dans lesquels les gens peuvent voyager depuis et vers l'aéroport international des Seychelles pour la réouverture des vols commerciaux le 1er juin, a déclaré mardi un responsable de la santé.

Le commissaire à la santé publique, Jude Gedeon, a déclaré lors d'une conférence de presse comment les Seychelles lèveront progressivement les restrictions en raison de la pandémie de COVID-19 - et qu'il ne s'attendait pas à ce que le tourisme reprenne immédiatement.

La réouverture de l'aéroport "ne signifie pas que l'aéroport sera ouvert à toute personne souhaitant entrer ou sortir", a déclaré Dr. Gedeon.

Il a expliqué que les activités commerciales ne sont pas seulement liées au tourisme mais comprennent également le fret, les arrêts techniques, les transits, les transferts privés, les personnes qui viennent remplacer les équipages d'un navire.

"Nous pensons qu'avec la situation actuelle, nous ne verrons pas le tourisme se relancer rapidement au mois de juin. Nous envisageons peut-être juillet ou août. C'est pourquoi l'ouverture des opérations commerciales de l'aéroport ne signifie pas nécessairement qu'il y aura beaucoup de mouvements de personnes. Les mesures de contrôle qui ont été mises en place seront renforcées ", a déclaré Dr. Gedeon.

Les titulaires de permis de travail rémunéré (GOP) qui se trouvent à l'extérieur du pays n'ont pas encore été autorisés à revenir aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental, et aucun nouveau permis n'est en cours de traitement.

Au cours du mois de mai, le ministère de la Santé observera les développements mondiaux sur COVID-19. Selon l'évolution de la situation, les restrictions de voyage vers certains pays seront levées ou la date de réouverture de l'aéroport sera repoussée à une date ultérieure.

Sur la scène locale à partir du lundi 4 mai, si la situation reste sous contrôle, toutes les restrictions à la circulation des personnes aux Seychelles seront levées.

Les secrétaires principaux, les directeurs généraux et les chefs d'organisations recevront tous une ligne directrice décrivant comment les lieux de travail doivent s'adapter à la nouvelle réalité. Selon le nombre d'employés, un lieu de travail doit avoir un agent de santé et de sécurité ou désigner une personne pour assumer ce rôle. Une formation gratuite sera fournie.

"Lundi marquera une nouvelle étape, une nouvelle étape de la nouvelle réalité que nous vivons. La liste de contrôle est basée sur trois éléments principaux. Les lieux de travail doivent être vigilants et pouvoir détecter quelqu'un qui pourrait avoir des symptômes de COVID-19, doit être capable de pratiquer la distanciation sociale et une bonne hygiène ", a expliqué Dr. Gedeon.

Il a ajouté qu '"il est important de comprendre également que si nous obtenons de nouveau cas, nous devrons revoir et réviser les nouvelles étapes" qui ont été annoncées récemment.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.