Gambie: L'UE, l'ITC, le GCCI et le conseil municipal de Kanifing lancent un fonds de défi pour les jeunes entrepreneurs afin de relever les défis socio-économiques de COVID-19

Les jeunes entrepreneurs gambiens ont maintenant une chance de gagner des subventions allant jusqu'à 500 000 GMD pour mettre en œuvre des solutions innovantes afin de relever les défis socio-économiques du conseil municipal de Kanifing (KMC) causés par COVID-19.

Le KMC, en partenariat avec le Youth Empowerment Project (YEP) financé par l'Union européenne et la Chambre de commerce et d'industrie de Gambie (GCCI), a lancé le KMC Mayor GMD1 Million Challenge pour soutenir les jeunes entrepreneurs innovants avec des solutions intelligentes et efficaces pour aider à relever les défis causés par le COVID-19.

Le Challenge Fund est spécifiquement conçu pour s'attaquer à trois problèmes majeurs qui se posent au KMC à la suite de COVID-19. Il s'agit des distorsions du marché et de la fermeture des magasins non essentiels, de la réduction des recettes des transports publics et des perturbations de l'apprentissage dues à la fermeture des écoles.

Le maire du KMC, Talib Ahmed Bensouda, a déclaré : "Les jeunes ont toujours été au cœur de l'innovation dans la société. L'initiative Andandorr-Tekki Fii du maire du KMC, en partenariat avec le YEP et le GCCI, vise à tirer parti de l'ingéniosité des jeunes pour résoudre les problèmes actuels rencontrés à l'époque du COVID-19".

L'Union européenne parraine le Fonds par l'intermédiaire de YEP. L'ambassadeur de l'Union européenne en Gambie, Attila Lajos, a mentionné que des efforts concertés sont nécessaires pour surmonter la crise actuelle. "L'Union européenne est solidaire et unie avec la Gambie et son peuple et est heureuse de soutenir des solutions faites maison qui peuvent faire la différence. Avec ce défi, nous voulons donner aux jeunes entrepreneurs gambiens la possibilité de trouver des solutions innovantes. Comme vous le savez, l'Union européenne, en particulier, pense que la numérisation peut faire la différence et nous la promouvons avec force".

Le Challenge Fund est soutenu par des prestataires de services de développement des entreprises gambiennes par le biais du programme Andandorr, avec la GCCI comme partenaire principal. "L'urgence actuelle du COVID-19 est un énorme défi pour tous nos moyens de subsistance, en particulier les micro-entreprises et les moyennes entreprises (MPME). Avec ce défi, KMC, YEP et tous les partenaires, souhaitent saisir l'opportunité de stimuler notre jeunesse, de prouver que nous pouvons aussi être tournés vers l'avenir en trouvant des solutions", a déclaré Alieu Secka, PDG de la GCCI.

Le Centre du commerce international (ITC) est l'agence chargée de la mise en œuvre du projet d'autonomisation des jeunes. Fatou Mbenga Jallow, coordinatrice du projet YEP, a souligné que les communautés sont confrontées à des défis sans précédent. Cependant, ces défis offrent également l'opportunité d'accélérer et de faire un bond en avant dans notre processus de développement. L'ITC reste engagé à soutenir la Gambie pendant la crise et le redressement. En fonction des résultats de ce projet pilote axé sur les défis de la KMC, l'UE, l'ITC et ses partenaires pourront étendre le fonds d'aide à d'autres régions.

Ce défi est ouvert aux jeunes entrepreneurs gambiens âgés de 15 à 35 ans ayant une entreprise enregistrée ou en partenariat avec une entreprise enregistrée. Il est également ouvert aux entrepreneurs sociaux et aux ONG. Les candidatures présentant des solutions innovantes doivent être envoyées à yep@intracen.org accompagnées d'une proposition technique et financière.

Plus de: Africa Renewal

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.