Kenya: L'Inde et le Kenya intensifient leur diplomatie avec la propagation de la pandémie

Nairobi, Kenya — L'Inde et le Kenya ont convenu de coopérer dans la lutte contre le coronavirus et de s'attaquer à ses conséquences humanitaires, ont déclaré les responsables des deux parties.

Le ministre indien des Affaires extérieures, Subrahmanyam Jaishankar, et son homologue kényan des Affaires étrangères, Raychelle Omamo, ont pris la résolution d'aider les citoyens de leurs pays à faire face au virus et à d'autres urgences de santé publique.

Lors d'une conversation téléphonique pour discuter de toute une série de questions, notamment le sort d'environ 160 citoyens kényans bloqués en Inde à la suite de la fermeture des frontières au niveau mondial pour lutter contre la propagation du coronavirus, les ministres ont convenu mutuellement de la nécessité de faciliter leur évacuation d'urgence.Les deux diplomates ont exprimé leur solidarité dans la lutte contre le coronavirus et ont discuté de divers domaines de coopération pour faire face à la crise créée par la pandémie.

Au moins 18 citoyens kényans sont morts à l'étranger depuis l'épidémie mondiale de coronavirus et jusqu'à 500 sont bloqués entre la Chine et l'Inde, a déclaré le conseiller principal aux Affaires étrangères du Kenya, Kamau Macharia.Le Dr Jaishankar a assuré le gouvernement kényan que l'Inde était prête à faciliter l'évacuation des citoyens kényans, dont la plupart se trouvaient en Inde pour y recevoir des soins médicaux.

Le ministre indien des Affaires étrangères a informé son homologue kényan des mesures prises par le gouvernement indien pour contrôler la propagation du virus en Inde, y compris le confinement national.Le confinement était initialement de trois semaines à partir du 25 mars 2020 et a été prolongé jusqu'au 3 mai.Le Kenya prévoit de rapatrier par avion les citoyens indiens bloqués à partir du 4 mai.

Le ministre indien des Affaires étrangères a déclaré qu'avec les efforts du gouvernement et du peuple indien, le taux de transmission a diminué, mais que les cas doublent encore chaque semaine.L'Inde a fait don de médicaments essentiels contre le VIH, qui ont déjà atterri à Nairobi.Le Dr Jaishankar a assuré aux responsables kényans que l'Inde restera un partenaire fiable pour les équipements médicaux.À la demande du ministre kényan, le Dr Jaishankar s'est engagé à ce que l'Inde fournisse du chlore sous forme d'hypochlorite de calcium (HTH) pour le traitement de l'eau au Kenya, qui est une composante essentielle de la réponse médicale et humanitaire.

Plus de: Infos Plus Gabon

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.