Congo-Kinshasa: Kinshasa - Didier Tenge Litho promet une imminente fermeture des errasses, bars et églises non répertoriés par l'Hôtel de Ville

Au cours d'une intervention, mardi 28 avril 2020, sur les antennes de la Radio Top Congo, Didier Tenge Te Litho, Ministre provincial intérimaire de l'Intérieur de la Ville-province de Kinshasa, a annoncé l'application des mesures de contrôle et de fermeture des terrasses, bars et églises ne possédant pas d'autorisation d'activité des autorités urbaines, après la période de l'Etat d'urgence et de confinement.

Cette période de confinement, s'exprime-t-il, a permis à l'Exécutif provincial de Kinshasa de réfléchir et de tabler sur des mesures d'ordre et d'assainissement à appliquer, même après la période de l'Etat d'urgence sanitaire décrétée en date du mardi 24 mars 2020 et prolongée le lundi 20 avril 2020, par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

En effet, il est question d'assurer la continuité des pratiques nobles qui ne nuiraient pas au droit de repos et de calme des Kinoises et Kinois, jour et nuit. C'est dans ce cadre, annonce-t-il, que la mesure concernant le rapatriement des corps des personnes décédées, de la morgue au cimetière demeurera, en vue d'éviter des attroupements d'une vingtaine de personnes sur les voies et lieux publics.

D'ailleurs, Didier Tenge promet d'organiser une campagne de vulgarisation de ces mesures à l'approche de la clôture dudit Etat d'urgence sanitaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.