Afrique de l'Ouest: L'UE annonce une aide supplémentaire de 194 millions d'euros en faveur du Sahel

communiqué de presse

Bruxelles — - La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne Josep Borrell ont participé à la vidéoconférence UE-G5 Sahel.

La vidéoconférence a été l'occasion de réaffirmer le soutien de l'UE à la région, notamment pour faire face à la pandémie de coronavirus et à ses conséquences. À cette occasion, la Commission européenne a annoncé un montant supplémentaire de 194 millions d'euros pour soutenir la sécurité, la stabilité et la résilience au Sahel.

Les nouveaux engagements financiers annoncés aujourd'hui se composent de 112 millions d'euros pour contribuer à renforcer les capacités de sécurité et de défense des pays du G5 Sahel, tout en garantissant le respect des droits de l'homme et du droit international humanitaire et en rétablissant la présence de l'État et des services de base sur l'ensemble du territoire. Les 82 millions d'euros restants seront mobilisés pour intensifier les efforts de développement et contribuer à améliorer les conditions de vie, la résilience et la cohésion sociale des populations vulnérables.

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell a souligné: "La situation au Sahel ne cesse de se détériorer et la pandémie de coronavirus ne peut nous faire oublier la gravité de la situation dans une région dont les défis sont aussi les nôtres. Le Sahel doit rester en tête de l'agenda international. Notre réunion d'aujourd'hui a montré un engagement clair de tous à accélérer les efforts communs. Je tiens à souligner les initiatives importantes prises par les pays du G5 Sahel eux-mêmes, l'engagement de la CEDEAO et le rôle de coordination de l'Union africaine. Je suis heureux de constater le soutien de l'Union africaine, notamment avec l'adoption prochaine d'une stratégie de stabilisation pour la région et l'opérationnalisation de l'architecture africaine de paix et de sécurité."

La commissaire chargée des partenariats internationaux, Jutta Urpilainen, a déclaré: "L'Union européenne, au même titre que les Nations unies et l'Union africaine, a salué l'appel lancé le 27 avril par le G5 Sahel à la communauté internationale pour l'aider à faire face aux conséquences de la pandémie dans une région déjà très fragile. Ainsi, l'UE, en tant que Team Europe, est pleinement solidaire du G5 Sahel, avec 449 millions d'euros à mobiliser pour aider à réduire les impacts sanitaires et socio-économiques du coronavirus dans la région. L'UE salue l'appel lancé par la Banque mondiale et le Fonds monétaire international en faveur d'un allègement de la dette des pays les plus vulnérables, qui a contribué à garantir le moratoire du G20 du 15 avril. Comme nous en avons discuté lors du sommet du G5 en Mauritanie en février dernier, il ne peut y avoir de sécurité sans développement et vice versa."

Ces annonces ont été faites à l'occasion de la vidéoconférence UE-G5 Sahel coprésidée par le président du Conseil européen, Charles Michel, et Mohamed Ould Ghazouani, président de la Mauritanie et président en exercice du G5 Sahel. Le président du Burkina Faso, le président du Mali, le président du Niger, le président du Tchad y ont participé, ainsi que le président de la Commission de l'Union africaine et le secrétaire général adjoint des Nations unies.

En cette période de crises multiples affectant le Sahel, les participants ont rappelé l'importance d'accroître les efforts et ont réitéré l'engagement et la responsabilité communs de tous les acteurs.

Copyright Union européenne, 1995-2020

SOURCE Commission europénne

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.