Somalie: Le monde du basketball africain enregistre un décès

Ancien joueur de Basketball de la Somalie, Bana Ali est passé de vie à trépas des suites du Coronavirus à Londres. Il a œuvré pour l'évolution de la discipline dans son pays et sur le continent en apportant son expertise. Hélas ! Ce travail n'ira plus loin. Puisqu'il quitte désormais le monde des vivants.

Une grosse perte pour le basketball africain. Après sa carrière professionnelle, il est devenu un grand administrateur. Il est le responsable des relations internationales de la Fédération Somalienne de Basketball et chef marketing de la zone 5 de la FIBA Afrique.

« Bana Ali a vraiment joué un rôle clé dans l'histoire du basket-ball somalien et africain. Il a beaucoup participé à la progression du jeu en Somalie et dans la zone 5. Au nom de la FIBA Afrique et de l'Afrique Basketball Family, je présente mes sincères condoléances à sa famille en Somalie et au Royaume-Uni », a déclaré le président de la FIBA Afrique, Anibal Manave.

Bana Ali quitte ce monde en laissant derrière lui des bons souvenirs. L'histoire retiendra qu'il a fait tout son possible pour faire avancer le Basketball en Somalie. De la recherche d'un sponsor, à une vision ambitieuse passant par la mise en place des équipes compétitives, il a œuvré pour que son pays joue les premiers rôles sur le continent.

A La Une: Coronavirus

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.