Burkina Faso: La Banque mondiale approuve un financement de 21,15 millions de dollars pour lutter contre le coronavirus

Le Projet de préparation et de riposte à la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso renforcera les capacités de prévention, d'anticipation et de réaction des systèmes de santé publique.

Il prolongera et étendra les financements d'urgence à hauteur de 4 millions de dollars du Projet de renforcement des services de santé (PRSS), qui, entre autres, soutient la protection du personnel soignant et le suivi des personnes ayant été en contact avec des cas confirmés de COVID-19 ». Le montant total du PRSS est de 100 millions de dollars, dont 80 millions en don et 20 millions en fonds fiduciaires.

«La riposte à la pandémie développée par le Burkina Faso s'appuie sur l'expérience acquise ces dernières années dans les opérations de santé», indique Christophe Rockmore, responsable par intérim des opérations de la Banque mondiale au Burkina Faso. «La Banque mondiale travaillera étroitement avec le gouvernement et tous les partenaires et parties prenantes concernés afin de mettre en œuvre efficacement le projet».

Ce projet permettra notamment de former environ 2000 personnels de santé de première ligne et l'acquisition du matériel de prise en charge des patients. En outre, il est prévu la distribution de vivres et de provisions essentielles aux populations affectées par le COVID-19.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.